Montfort Nouvelles - Montfort Nouvelles

Aller au contenu

Ouverture du Tricentenaire a Madagascar

Montfort Nouvelles
Publié par dans Madagascar ·
Tags: NUMAD217

Madagascar - A l’occasion de l’ouverture officielle du « TRICENTENAIRE » de notre Fondateur Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, une Messe solennelle a été présidée à Tamatave par Monseigneur Désiré Tsarahazana, l’Archevêque du lieu-dit le 07 juin 2015 dans la Paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus confiée aux Montfortains.

Dans son homélie, l’Archevêque Désiré a bien mentionné que les Montfortains sont les pionniers les plus remarquables du Diocèse de Tamatave ; si maintenant, a-t-il dit, « j’ai l’occasion de présider cette ouverture  jubilaire, c’est le moment opportun pour moi d’avoir l’honneur de rendre hommage à mes prédécesseurs Mgr Alain Lebreton et  Jules Puset les premiers évêques montfortains du Diocèse de Tamatave qui ont promu et rehaussé ce diocèse dont on célèbre ses 60 ans de fondation en ce moment.

La même célébration s’est effectuée à Antananarivo le 14 Juin 2015 dans la Paroisse Marie Immaculée Conception d’Antsobolo gérée aussi par les Montfortains. Une messe solennelle a été présidée par le Père Alexandre Andriamiharisoa Suérieur de l’entité montfortaine malgache. Dans sa prédication, ce dernier a bien insisté qu’  « il ne faut jamais laisser se faner notre héritage spirituel, ni être exploité par les faux prophètes pour but lucratif ou d’éparpiller des hérésies, puisque ces tendances sont bien confirmées à Madagascar dans un lieu précis où certain Bernard prétend que la prophétie de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort se réalise par sa vision. Luttons, a-t-il encore dit, contre la fausse prophétie et la fausse dévotion. L’unité et la communion sont les armes pour les détruire ».

A Tamatave, ainsi qu’à Antananarivo la cérémonie a été suivie d’un repas fraternel et chaleureux qui a marqué l’unité des trois Congrégations et la communion avec leurs Associés respectifs : Les trois provinciaux et le président des Associés se sont donnés du gâteau de la main à la bouche de l’autre pour témoigner cette communion et cette fraternité. A la fin de la fête chacun des provinciaux a également exhorté ses membres respectifs et les Associés d’avoir l’enthousiasme et de continuer à vivre d’une particulière cette année jubilaire jusqu’à sa clôture qui est en même temps le centre de la célébration en septembre 2016.         

-Père Didier, smm


 


-----------------------






Aucun commentaire


Retourner au contenu