Montfort Nouvelles - Montfort Nouvelles

Aller au contenu

Ouverture du Tricentenaire en Belgique

Montfort Nouvelles
Publié par dans Belgique ·
Tags: NUBEL230
[EN]  [ES]    

BANNEUX, Belgique - A l'occasion du 300e anniversaire de la mort de St Louis-Marie Grignion de Montfort, la famille montfortaine, en Belgique, a ouvert, le 12 août,  l'année Montfort.
Les organisateurs du Congrès marial, Rencontre sur Marie, qui a lieu tous les trois ans, a offert un peu d'espace dans leur ordre du jour de notre journée Montfortaine qui convenait parfaitement bien avec le thème du Congrès: «Marie nous mène à la source de l'amour» avec des conférences par le cardinal Danneels.
Le sanctuaire de Banneux, où étaient les congressistes, a offert un cadre unique pour la célébration. Des personnes des trois congrégations et leurs collaborateurs se sont demandé ce que Montfort aurait fait en ce moment même de l'histoire. Il aurait pu répondre: faites comme moi et priez constamment pour les vocations: les prêtres, religieux et laïcs. D'où l'idée de commencer par un processus de prière, une sorte de neuvaine, à partir de maintenant jusqu’au 7 mai 2016, lorsque nous aurons notre Journée nationale Montfortaine à Bruxelles.
Le 12 Août, quelques 180 personnes ont été accueillies à la chapelle St Francois à Banneux. Un petit groupe, créé surtout à cette occasion, nous a apporté de la bonne humeur et ont assuré l'accueil. Pour l'ouverture, des paroles ont été prononcées par René Deleu, membre du personnel de l'organisation «évangélisateur Avec Marie», qui, deux fois par an propose un week-end montfortain au Foyer de Charité. En se concentrant sur Montfort, il a décrit les «missionnaires» dont l'Église a besoin aujourd'hui: «des hommes et des femmes qui continuent l'évangélisation commencée par Jésus, des personnes ayant une vision claire de la manière dont Dieu agit avec Marie dans son plan. Ce sont des gens qui sont engagés et qui ont un œil pour les besoins d'aujourd'hui. Ce sont des hommes et  des femmes qui se soucient des pauvres et des nécessiteux, qui sont à la recherche de moyens pour les atteindre, et qui, par leur mode de vie sont un témoignage pour ce qu'ils représentent , tout en restant en compagnie de Marie et ,en se laissant conduire par le Saint-Esprit, sont, sur la route, disponibles et libérés de «ce que les autres pourraient dire, ce sont des gens qui prient.
Le père. Santino Brembilla, Supérieur général, a trouvé l'inspiration dans l'épitaphe de Montfort à Saint-Laurent et a mentionné la pertinence de Montfort pour notre temps et a souligné l'importance de sa mission. «Notre monde a perdu totalement sa direction: la violence, l'intolérance et la souffrance minent le sens de la vie. A l'occasion du 300e anniversaire de son entrée au ciel, nous tenons à dire à Montfort que nous voulons marcher sur ses traces, en renouvelant nos vœux et nos efforts évangéliques.
Chaque mois, tous ceux qui ont laissé leurs adresses recevront des textes afin de prier pour les vocations pour notre temps. Après les conférences, les participants ont été invités à la prière personnelle soutenue par des textes bibliques de l'évangile de Marc, un autre par François et le dernier mais non le moindre par la «prière pour les missionnaires» de  Montfort.
Après la pause-café, le groupe a marché en procession vers la chapelle Montfort. La statue de Montfort a inspiré le père Santino et  le P. Frans Fabry pour décrire le genre de missionnaires dont l'Église a besoin aujourd'hui. Au retour, nous avons prié et chanté. Enfin, le père Santino a lu la prière qui a été écrite spécialement pour le tricentenaire et a promis de faire la neuvaine avec nous jusqu’au 7 mai prochain.
Déjà, 97 personnes ont laissé leurs adresses pour prier avec nous.

-Père Frans Fabry, SMM


 


--------------------------






Aucun commentaire


Retourner au contenu