Montfort Nouvelles - Montfort Nouvelles

Aller au contenu

TUUS TOTUS du Bienheureux Honorat Koźmiński

Montfort Nouvelles
Publié par dans France · 1 Juillet 2015
Tags: NUFRA218
[EN]  

Pologne - Du 28 au 31 mai 2015, le Frère Yvan Passebon FSG et moi-même, Arnold Suhardi SMM, nous étions en Pologne pour un symposium sur la « parfaite consécration à Jésus-Christ par les mains de Marie ». Le thème était « Tuus Totus du Bienheureux Honorat Koźmiński ». Il a été organisé par les congrégations religieuses fondées par le Bienheureux, particulièrement par deux d’entre elles : les Filles de Marie Immaculée et les Filles du Cœur très Pur de Marie.

Ce bienheureux dont la devise est TUUS TOTUS est né en 1829 à Biala Podlaska et mort en 1916 à Nowe Miasto. Ce Capucin a vécu en Pologne aux moments difficiles de la foi chrétienne sous la botte du Communisme. Ce serviteur de la Vierge Marie dont la vie est très riche de vertus sublimes a été béatifié le 16 octobre 1988 par le Pape Jean-Paul II. Il a fondé 27 congrégations. Il y en a 17 qui restent encore maintenant, et la plus part d’entre elles ne portent pas l’habit religieux, chose étonnante en Pologne. A l’époque du Communisme l’anonymat était vraiment efficace pour l’annonce de la Bonne Nouvelle là où le Communisme tenait surtout l’apparence extérieure pour distinguer si on était religieux ou pas. De ces 17 congrégations, il y en a huit qui, depuis l’origine, vivent profondément la consécration mariale montfortaine recommandée par le Bienheureux, mais dans les autres congrégations on trouve aussi la marque personnelle ou communautaire de la consécration.

Cette année 2015 est la 8ème année sur neuf de la neuvaine préparatoire au centenaire de sa mort. Pour cela, chaque année on organise un symposium, un pèlerinage sur ses traces, des rencontres et diverses activités. Notre symposium a u lieu dans le cadre de cette neuvaine, mais aussi en vue de sa canonisation dont le processus est en cours d’achèvement au Vatican.
Juste une note particulière à propos des Filles de Marie Immaculée, au nombre de 130 religieuses. Cette congrégation a été fondée en l’honeur de la proclamation du Dogme de l’Immaculée Conception (1854). Aussi dans le jardin de leur Maison Mère à Nowe Miasto, petite ville de laquelle le Bienheureux est parti pour le Ciel, on peut trouver des statues et des tableaux du Père de Montfort ainsi que des phrases tirées du Traité de la Vraie Dévotion à la Sainte Vierge.
Ce symposium fréquenté par plus de 160 religieuses et religieux a été organisé le Samedi, 30 mai 2015. Il a eu lieu à l’Université Catholique de Lublin où enseignait Karol Wojtyla, le futur Pape Jean-Paul II.

Dans le premier temps de la matinée on développa le thème de la dimension mariale de la spiritualité chrétienne (par Dr. Danuta Mastalska), puis, de la consécration à Jésus par les mains de Marie chez le Père de Montfort (par le Père Arnold Suhardi, SMM) et chez le Père Honorat Koźmiński (par le Père Gabriel Bartoszewski, OFMCap). Ce premier temps était conduit par le Prof. Andrzej Derdziuk OFMCap.

Dans le deuxième temps on a eu la chance de découvrir la pratique de la consécration dans les diverses congrégations fondées par le Bienheureux. Pour cela nous avons été aidés par les recherches de Sœur Agata Mirek et Sœur Teresa Nowacka. L’après-midi était consacré à des témoignages et partages très enrichissants - entre autres ceux du Frère Yvan FSG - sur la consécration vécue dans la vie concrètes de tous les jours.

A la fin de la journée, une participante me disait : tout ce que vous avez dit à propos de la consécration chez le Père de Montfort nous l’avons déjà appris au noviciat et nous sommes en train de le vivre. Notre joie aujourd’hui est de rencontrer deux fils du Père de Montfort qui nous confirment tout cela.

Je remercie le Seigneur pour cette belle occasion de collaboration, de rencontres et de partages entre les personnes consacrée dont les cœurs sont animés par le même esprit de la « parfaite consécration à Jésus-Christ par les mains de Marie » vécue et enseignée avant nous par le Père de Montfort et le Père Honorat.

-Arnold Suhardi SMM


 


----------------------






Aucun commentaire

Retourner au contenu