Avec Mate, Café et Chocolat Nous Avons Vécu la Fraternité Missionnaire - Montfort Nouvelles - Montfort Nouvelles

Aller au contenu

Avec Mate, Café et Chocolat Nous Avons Vécu la Fraternité Missionnaire

Montfort Nouvelles
Publié par dans Equateur ·
Tags: NUECU363
[ES]



 

18 – 24 novembre 2017
ARGENTINE - Avec la joie qui caractérise les gens d’Amérique Latine, nous arrivons à la paroisse « Santa Cruz » - Argentine avec sac à dos, un esprit plein d’expectatives et un cœur plein d’envie de vivre cette rencontre fraternelle de spiritualité montfortaine.
L’accueil chaleureux des laïcs et laïques montfortains d’Argentine nous ont fait nous sentir comme à la maison, avec un bon mate pour donner la bienvenue aux missionnaires laïcs du Brésil, Colombie, Équateur, Pérou ; les embrassades, les baisers et l’amitié ont été l’élément de ce moment. Avec une grande joie, nous avons vécu l’eucharistie d’inauguration, des chants qui faisaient allusion à notre saint fondateur nous ont accompagnés en ce moment de communion.
Nous avons été logés dans les familles du secteur, qui nous ont accueillies avec amabilité et disponibilité. La fraternité a été présente. Sans nous connaître, nous avons senti qu’un même esprit nous unissait.
La fête des vêtements et la fraternité…
En écoutant l’information des pronostics du temps, dans nos sacs nous avions mis des vêtements légers, oh surprise à notre arrivée à l’aéroport, un froid de 4° nous a fait trembler, et nous avons pensé… ce sera ainsi tous les jours de notre séjour ?
En oubliant un des piliers de notre spiritualité comme se Confier à la Providence « DIEU SEUL », quelques compagnons voulaient repartir car le froid était intolérable. Au fur et à mesure que le jour avançait, le froid allait en augmentant, c’est ici que je veux souligner la qualité des gens de Lomas de Zamora qui m’a le plus touché, il te demandait très souvent… comment te sens-tu, tu vas bien, tu as beaucoup froid, tu as des vêtements chauds, tu as besoin de quelque chose, etc. ?
A la paroisse, ils ont un entrepôt de vêtements que les gens donnent aux pauvres. Une des dames chargée de la cuisine lance l’alerte que ses frères meurent de froid et qu’il y a dans l’entrepôt beaucoup de vêtement qui peuvent servir, ce jour-là, nous désapprovisionnons presque l’entrepôt, nous commençons à essayer des vêtements, des bonnets, des gants et jusqu’à des bas et chaussettes ; quelle expérience et quel plaisir de sentir de la présence de Dieu plus évidente et d’avoir besoin de Lui. Ensuite la chaleur des vêtements et la chaleur surtout de ses gens si bons et simples, serviables, attentifs… comme la Très Sainte Vierge… nous ont introduits dans l’essence même du charisme montfortain.
Le miracle du pain… vécu dans la fraternité, dans le partage, dans l’amour.
La rencontre se poursuit, chaque délégation répond avec rapidité à tous les engagements demandés : Avec le stand, l’animation, la prière du matin, le moment Marial, la préparation de l’Eucharis-tie, les conférences, la nuit culturelle, les missions dans les quartiers. La famille montfortaine unie par la Spiritualité de Saint Louis-Marie de Montfort.
Jésus et Marie nous animent chaque jour, beaucoup de murs sont tombés, ni la langue, ni la culture, ni le froid, ni la distance ont diminués l’enthousiasme et la joie. Nous sommes convaincus qu’avec Jésus, Marie et Montfort, nous serons des constructeurs de ponts de fraternité.
Avec le rosaire à la main et un cœur disposé à suivre les pas de notre saint Fondateur, nous retournons dans nos pays d’origine pour continuer à vivre cette rencontre, emportant le goût du mate, du café et du chocolat, la chaleur des gens, la goût de la spiritualité qui exige que nous soyons des acteurs au milieu d’une société, comme nous l’avons vus dans l’analyse de la réalité, chaque jour tend à la régression dans la foi, pendant que la technologie avance, la foi recule.
Mettons dans les mains de Marie, notre Bonne Mère, les projets assumés pour transformer le froid que tue la foi en chaleur qui se diffuse et contamine les cœurs pour continuer à semer des semences de foi, d’espérance, de paix, de justice, de solidarité, de liberté et de fraternité. Que rien ne nous arrête, pour être de vrais Missionnaires en Fraternité, Libres et Heureux comme dit le thème de ce triennat que nous avons initié avec cette rencontre : « Missionnaires en Fraternité »
A Jésus par Marie.
Coordination LAC des Laïcs
(LAC = Latino-Américaine et Caribéenne)
A la réunion du EOLAC, équipe opérationnelle d’Amérique Latine, avec le P. Gonzalo comme coordinateur et à cette occasion pour la première fois les laïcs étaient présents.
ANTÉCÉDENTS
La rencontre réalisée à Pasaje (Équateur) a été évaluée positivement en soulignant la participation des laïcs dans son organisation, promotion laïque  qui ha été facilitée par le P. Juan Francisco.
A partir de cette expérience pour le prochain triennat, il a été décidé qu’il y ait une présence des laïcs. On m’a demandé de représenter Equateur dans cette équipe.
1.    P. Gonzalo Tabares, smm              Coordinateur LAC
2.    P. Weber Coppee, smm                 Haïti
3.    P. Parmenio Gómez, smm              Colombie
4.    P. Guilherme Brandao, smm           Pérou-Brésil
5.    P. Pepe de Orbe, smm                  Equateur
6.    P. Gabriel Riveros, smm                 Argentine
7.    Patricia Gómez                            Equateur
Après l’évaluation du dernier triennat avec l’axe thématique : Marie et le Baptême, Jésus Sagesse et la Mission Montfortaine, nous avons commencé à préparer le triennat 2017-2019. Inspiré par le thème « Missionnaires en chemin : pèlerins sans frontière » et en donnant un fil conducteur au dernier triennat ; l’axe thématique proposé a été : Missionnaires fraternels, libres et heureux.
Pour la préparation de la rencontre 2017 avec le thème Missionnaires fraternels, nous avons fait appel à des laïcs engagés en Argentine : Hector, Rita, Roberto et Sœur Nancy, fdls.
A la fin de la rencontre nous avons réuni l’équipe opérationnelle avec un laïc de chaque entité, une fois créé la Coordination LAC des laïcs, j’ai été nommée secrétaire.
Délégués :
Colombie : Doris
Équateur : Patricia
Pérou : Lisandro
Argentine : Hector
Brésil : Vilma Do Santos
Une fois évaluée la rencontre avec les participants, nous avons décidé à l’unanimité que la prochaine rencontre 2020, comme siège : Brésil
Cette année 2018, nous travaillons le thème : Missionnaires libres.
-Patricia Gómez Flores
secrétaire





-------------------------------





Aucun commentaire


Retourner au contenu