Montfort Nouvelles - Montfort Nouvelles

Aller au contenu

Du « Pays des Inattendu » vers la « Ville des Festivales »

Montfort Nouvelles
Publié par dans Canada · 2 Août 2019
Tags: NUCAN558
[EN]  [ES]



 
MONTREAL, Canada - Comme jeune religieux de Madagascar, après 1 an de prêtrise, la Congrégation m’a demandé de joindre la mission montfortaine en Papouasie en 2012. Cette expérience missionnaire en dehors de mon pays commença au Philippines là où j’ai appris l’Anglais et préparer le visa. C’est en Septembre 2013 que je suis arrivé en PNG. J’ai été curé de Daru pendant 5 ans.
 
A la fin de cette expérience riche et enrichissante ; notre Congrégation m’a proposée une autre mission : celle du Sanctuaire Marie Reine des Cœurs, à Montréal, Canada. En recevant l’émail du Père Général, j’avais plus de doutes que de certitude : Il me faut tout recommencer en matière d’adaptation parce que c’est un changement d’un extrême à un autre. Beaucoup de questions n’ont pas été répondu y compris qu’est-ce-qu’on attend de moi au Sanctuaire. Sans poser des questions, après avoir prié, je me suis lancé dans un oui confiant que c’est l’appel de Dieu pour moi. Ce n’était pas facile de quitter en sachant qu’il me reste encore beaucoup à faire en Papouasie et que mes paroissiens qui pleuraient… mais je croyais que c’était la volonté de Dieu, à travers mon supérieur.
 
A mon arrivée le 3 Juillet à l’aéroport de Montréal, le Père Georges Madore, Provincial du Canada, m’accueillait avec beaucoup de joie et enthousiasme. Au Sanctuaire, une Communauté composée essentiellement de confrères âgés mais encore active m’accueillait avec beaucoup d’attention fraternelle. Ces sont des anciens missionnaires qui ont beaucoup d’expériences. Me voici dans un pays à longue tradition Catholique, avec des confrères de longues expériences missionnaires, dans ma jeunesse et mon enthousiasme à me rendre disponible pour le service du Seigneur. Un environnement propice pour continuer à grandir comme missionnaire Montfortain selon le rêve du Père de Montfort : « des nues élèves de la terre et pleines de rosée céleste qui sans empêchement volent de tous côtés selon le souffle du Saint Esprit » (Prière Embrasée 9).
 
Sans que je suis pleinement conscient de tout, le Seigneur m’a conduit à quitter le « pays des inattendus » (Papouasie) vers la « ville des festivales » (Montréal). Il y a beaucoup de festival à Montréal mais plus que tout tous les jours c’est la fête ici : fête de se retrouver entre frère, fête de partager la foi et la joie aux personnes qui fréquentent notre Sanctuaire… C’est la joie de l’Evangile, la joie d’être un Missionnaire Montfortain. Le fruit d’un OUI libre à Dieu.
 
 
P. Doris Sullivano Tombaosa, SMM










Aucun commentaire

Retourner au contenu