Montfort Nouvelles - Montfort Nouvelles

Aller au contenu

Feu Sacré

Montfort Nouvelles
Publié par dans France ·
Tags: NUFRA506
[EN]


SAINT LAURENT-SUR-SÈVRE, France – Le dimanche des Rameaux, 14 avril 2019, a été le jour d’ouverture officielle de la session FIM (Formation Internationale Montfortaine) à Saint Laurent-sur-Sèvre. Le détail des 24 participants à cette session sont les suivants.
 
Il y a 7 participants envoyés par les Filles de la Sagesse. Ce sont Sr. Imelda Wa’u, Sr. Lilly Jayasree Boyapati, Sr. Jean Enad, Sr. Ireen Vitto, Sr Siobhan Boyle, Sr. Maria Teresa Pignoloni et Mr. Robert Likome (Ami de la Sagesse). Ils viennent de PNG, d'Inde, des Philippines, du Malawi, de Grande Bretagne & Irlande et d'Italie.
 
Il y a 8 participants des Frères de Saint Gabriel. Ce sont les Fr. Sunil Kr. Ekka, le Fr. Paul Raju B., le Fr. Philip Surin, le Fr. John Xavier I., le Fr. Antony Sunil A., le Fr. Linto Emmanuel, le Fr. Francis Chua et M. Bosco (laïc collaborateur). Ils viennent d’Inde-Delhi, Inde-Hyderabad, Inde-Ranchi, Inde-Trichy, India-Yercaud, Inde-Pune et Malaisie.
 
Il y a 9 participants envoyés par les Missionnaires Montfortains. Ce sont le P. Melkior Jelalu, le P. Egidius Sumarno, le P. Francis Showri Bulipe, le P. Johnson James, le P. Anthony Daniel Chilolo, le P. Norwyn Baydo, le P. Federick Yumang, le P. Lorensius Ola et Mme Brenice Eno (membre de l’Association Marie Reine des coeurs). Ils viennent d'Indonésie, d'Inde, du Malawi, des Philippines et de Papouasie-Nouvelle-Guinée.
 
Au regard de la diversité des pays des participants, Soeur Antonella PRESTIA, conseillère générale des Filles de la Sagesse a dit : « Pendant ces six semaines, vous devrez prendre le temps de faire connaissance et de vivre la riche expérience de marcher sur les traces de Montfort et de Marie-Louise… Comme il est écrit dans l’orientation de notre chapitre général de 2018, je vous invite à "choisir" de vivre cette interculturalité et de la vivre "joyeusement, proclamant le Royaume de Dieu, partageant votre foi et vos dons, vos valeurs et vos vulnérabilités”. Ensuite sachant que vous êtes “appelés à vivre en interdépendance, vous redécouvrirez et associerez harmonieusement la richesse de vos différences "».
 
Cette session anglophone se déroule avec l’aide d’une équipe d’animation composée de Sr. Diane THIBODEAU, du Fr. Christian BIZON, du Fr. Maurice HERAULT et du P. Arnold SUHARDI. Les intervenants de cette session sont : le P. Jos VAN DEN BERGH (se connaître soi-même), le P. Olivier MAIRE (se connaître soi-même avec Montfort et connaître Marie), Sr. Marie-Reine GAUTHIER (connaître Jésus-Sagesse). Cette session se terminera par une retraite qui sera prêchée par le P. Mario BELOTTI. Selon le planning, le jour de clôture de cette session de formation, le 26 mai, verra la présence du P. Luiz Augusto STEFANI, Supérieur Général des Missionnaires Montfortains.
 
Le P. Arnold SUHARDI, qui a parlé au nom des trois supérieurs généraux à l’ouverture officielle de cette session, révèle comment « une personne-ressource est formée dans le champ de la spiritualité montfortaine ». Il a dit qu’il y a trois moyens pour cela.
 
« Premièrement, vous devez lire de façon continue et répétée les écrits ou biographies de Montfort. Pour cette raison, je voudrais me référer spécifiquement à l'expérience du pape Jean-Paul II, promoteur très important de la spiritualité montfortaine, dont l'influence est encore ressentie aujourd'hui.
 
Deuxièmement, commencez à partager avec les autres le peu que vous savez ... Le partager avec les autres est très important pour l'approfondir, c’est même le meilleur moyen d’explorer ou d’approfondir la spiritualité montfortaine. En partageant ce peu que nous avons, nous sommes stimulés à explorer encore et toujours plus.
  
Troisièmement, si vous voulez répandre la spiritualité montfortaine, le point de départ doit être le témoignage de votre propre vie. Ce n’est qu’alors que vous le ferez avec confiance, plein d’enthousiasme, de passion. La diffusion de la spiritualité montfortaine ne doit pas être considérée comme un travail ou un fardeau, elle ne vient pas de l'extérieur, par exemple parce que vos supérieurs vous le demandent. Ce n’est même pas une obligation pour vous de la prêcher et de la répandre. Mais puisque la spiritualité montfortaine fait partie intégrante de votre vie chrétienne, que cela vienne de votre cœur ! " Malheur à moi si je ne le fais pas " (cf. 1 Co 9, 16). Le besoin urgent de la famille montfortaine n’est pas celui de posséder des membres capables de dire ou d’écrire brillamment, mais de vivre selon la spiritualité montfortaine.»
 
Un des participants à cette session a exprimé ses attentes en des mots qui sonnent justes comme les suivants : « Je suis venu ici pour capturer le feu sacré qui brûlait au coeur de Saint Louis-Marie de Montfort, le feu sacré qui faisait de lui un missionnaire infatigable pour renouver l'esprit chrétien parmis les chrétiens de son temps ».
  
L’expression « feu sacré » vient du document final du chapitre général des Frères de Saint-Gabriel, avril 2018. On y lit notamment les mots suivants: « Nous comprenons le " feu sacré " comme une énergie divine-humaine émanant de l'intérieur à la suite de notre rencontre avec Dieu en Jésus-Christ ... Nous, les Frères Montfortains de Saint Gabriel, sommes les héritiers du feu intérieur expérimenté par Montfort, tel qu’exprimé dans son amour pour Jésus, la Sagesse Incarnée, dans sa tendre et véritable dévotion envers Marie et dans son amour passionné pour la Croix.»
  
À ce propos, le P. Arnold a déclaré aux participants : « Cette session sera dite "réussie" lorsque vous retournerez dans votre pays avec un cœur brûlant de la passion montfortaine. Ce sentiment vous encouragera à approfondir le matériel reçu et à en savoir plus en faisant des découvertes personnelles, des réflexions et des recherches ».
 
Mes amis, bonne semaine sainte, bonne session !
 
 
P. Arnold Suhardi, SMM





--------------------




Aucun commentaire


Retourner au contenu