Marcher le long des périphéries avec saint Joseph : un souvenir de carême avec Marie et saint Joseph

Montfort Nouvelles
Montfort Nouvelles
Montfort Nouvelles
Montfort Nouvelles
Aller au contenu

Marcher le long des périphéries avec saint Joseph : un souvenir de carême avec Marie et saint Joseph

Montfort Nouvelles
Publié par S. Caridad LANSANG, AMM dans Philippines · 5 Avril 2022
Tags: NUPHL825
[EN]  [ES]



 
QUEZON CITY, Philippines - Après deux ans d'inactivité, le Centre Spirituel Montfortain, dirigé par le P. Federick Yumang, SMM, avec les associés laïcs de Marie, Reine des Cœurs, a ouvert ses portes aux fidèles laïcs lors d'une récollection de carême avec Marie et saint Joseph, le 19 mars 2022, sur le thème « Marcher le long des périphéries avec St. Joseph » avec le P. Mauricio "Mau" Ulep, CMF, maître de récollections.
 
Le P. Mau est en même temps président de la Commission sur l'éducation clarétienne, qui dirige l'Association des écoles clarétiennes aux Philippines. Son service au ministère de l'Éducation se prolonge par ses engagements auprès du Comité d'aide à l'enseignement privé (PEAC) et de l'Association philippine d'accréditation des écoles, collèges et universités (PAASCU).
 
« May lakad ka ? » était la toute première question que P. Mau a posé aux participants. Il a demandé : « Qu'est-ce que l'église nous invite à faire? » Il nous pousse à marcher dans les périphéries - à aller dans des endroits éloignés, des zones difficiles d'accès et des endroits inconnus, tout comme le pape François a conseillé de « marcher dans les périphéries ». Notre Église catholique proclame que nous sommes une Église des pauvres, et nous ne pouvons être une Église des pauvres que si nous savons marcher le long des marges. Il a répété que lorsque nous marchons avec saint Joseph, « lahat tayo kayang magbigay ng pagpapatunay (témoin) kung paano tayo mamuhay ».
 
Lorsque nous sommes motivés par nos actions et que nous faisons les choses que nous faisons, nous nous demandons : « Pourquoi est-ce que je fais cela ? » Certes, nous le faisons pour une raison particulière et non sans cause. Au cours des deux dernières années, Jésus nous a beaucoup appris dans cette crise. Alors que nous continuons, il est bon d'écrire nos acquis et nos idées, en espérant mieux avancer. Ensuite, nous nous examinons : Où allons-nous ? Cette enquête est nécessaire car elle parle d'un but, du sens de notre vie. Si notre destinée est le Royaume de Dieu, il vaut mieux cheminer avec quelqu'un qui a le même but que nous. Le but est aussi la raison, et le but est Dieu. Dans tout ce que nous faisons, Dieu est la raison ultime pour laquelle nous faisons ce que nous faisons. Si nous perdons de vue ce but, cette voie d'évangélisation, alors il n'y a pas d'évangélisation du tout.
 
Nous devons nous concentrer sur la raison pour laquelle nous faisons une tâche. Un « Ah, basta ! » attitude ne sera pas efficace car elle nous détourne et nous distrait de l'alignement de notre objectif et de notre raison dans l'accomplissement d'une mission. Pour que nous arrivions à destination, la cohérence est essentielle lorsque nous regardons en arrière où nous avons marché. Nous sommes tous missionnaires dans notre identification à Jésus.
 
Une mission est un acte stimulant, et une partie de la mission est de servir les gens. Cependant, d'abord et avant tout, nous accomplissons la mission parce que c'est notre service pour le Seigneur. Lorsque nous faisons notre mission dans les périphéries, marchant le long des marges de la vie, des sociétés, c'est le seul moment où nous pouvons comprendre leur sort, leurs conditions et leurs perspectives. Nous ne pouvons pas continuer à vivre dans un monde fermé. Il est indispensable de voir le monde extérieur, de prendre des risques au-delà de nos zones de confort. En étant tout simplement présent à ce moment particulier, nous rendons déjà service. Comme nous l'enseigne saint Louis-Marie de Montfort, ce n'est qu'en prenant des risques que l'on fait de grandes choses pour Dieu.
 
Dans l'après-midi, le programme a repris avec la prière des Sept Douleurs de la Bienheureuse Vierge Marie. Il a été suivi d'un aperçu de l'année missionnaire continentale 2022 pour les fidèles laïcs par le P. Federick Yumang, SMM.
 
Gloire à Dieu seul !
 
 
S. Caridad LANSANG, AMM










0
critiques
Copyright © 2023 Montfortians.
All Rights Reserved.
Montfort Missionaries,
Viale dei Monfortani 65,
00135 Rome, Italy
Montfortians
Montfortians
Societas Mariae Montfortana
Societas Mariae Montfortana
Montfortians
Societas Mariae Montfortana
Montfortians
Societas Mariae Montfortana
Retourner au contenu