Montfort Nouvelles - Montfort Nouvelles

Aller au contenu

Montfort EurHope: Deux Indonésiens en Mission au Pays Bas

Montfort Nouvelles
Publié par dans Pays-Bas · 3 Octobre 2019
Tags: NUNED582
[EN]



 
VROENHOF, Pays Bas - Depuis novembre 2018, deux confrères d’Indonésie sont envoyés en mission au Pays Bas. Le père Charles LETA (33 ans) après son ordination en 2014, il a été formateur trois ans au petit séminaire et un an au scolasticat de Indonésie. En 2017 il a été nommé directeur des associés laïcs montfortains in Malang. Le père Stefanus MUSANAI (36 ans) après son ordination en 2013 il a été vicaire paroissial et depuis 2016 deux ans en France. C’est le père Stefanus qui nous partage les premiers mois de leurs nouvelle aventure.
 
Notre intégration au Pays-Bas.
Nous sommes au Pays Bas depuis presque 11 mois. Dès notre arrivée, nous avons passé beaucoup de temps pour apprendre la langue. Quelque fois nous nous sentons fatigués avec la nouvelle langue et la nouvelle culture. Mais avec l’encouragement que nous trouvons en communauté, nous pouvons petit à petit apprendre beaucoup de choses avec patience. Nous allons faire de notre mieux ici. La maîtrise de la langue est un important aspect pour notre intégration et notre mission. Nous le faisons avec tout notre amour parce que c’est notre mission maintenant, notre future et nous ne sommes pas seul.
 
Pendant ce temps la, Charles et moi même avons fait beaucoup de choses. Après avoir suivi des cours de langue à l’institut « Regina Coeli », nous suivons des cours privés avec deux professeurs qui viennent régulièrement deux fois par semaine depuis le mois de mai.
 
Après Pâques, nous avons commencé le cours de voiture. Là aussi nous sommes de vrais déboutants!! Jusqu’à maintenant, nous l’avons répété 12 fois. Il nous faut du temps et de la patience.
 
Pour mieux s’intégrer dans la culture, le conseil de la Province nous demandent de sortir de la communauté deux fois par mois. En train et en bus nous allons visiter les villes, les villages, les églises et aussi d’autre chose dans la villes. Pour faire quoi? Pour mieux connaître la situations de l’église, de la culture néerlandaise et aussi pour faire de rencontres dans la ville ou villages. D’après moi c’est une belle idée. Il faut connaître le monde, les cultures, les habitudes et aussi les choses qui nous ne trouvons pas dans la communauté. Je pense que le but de cette programme est pour bien découvrir et apprécier les beautés du pays . En quelques mois, nous connaissons petit à petit pas mal d’habitudes des hollandais! Nous visitons aussi les conférés qui habitent seul et à la maison de retraite dans d’autres endroits. C’est très intéressant parce que finalement nous les nous connaissons.
 
“Mi-temps pour la paroisse et mi-temps pour la congrégation”.
Nous sommes envoyés pour la mission. Et nous sommes ouvert à la proposition de la Province de Pays Bas. À ce propos La Province nous dit que nous ne travaillons pas seulement pour la paroisse mais aussi pour la congrégation. Donc, nous sommes mi-temps pour la paroisse et mi-temps pour la congrégation.
 
En mission pour la congrégation.
A cause de cette décision que nous travaillons mi-temps pour la congrégation, le Père Provincial du Pays-Bas nous encourage à entretenir des bonnes relations avec les confrères de la Belgique et d'Allemagne et aussi avec le jeune confrères d'autre entités en Europe. Ce pour cela que après Pâques, nous vécu la première rencontre avec les nouveaux missionnaires montfortains de Belgique et Allemagne. C’était à Louvain.  Dans ce petit groupe, nous partageons sur le futur de Montfortains en Europe : ce que nous pouvons faire et aussi sur la mission des nos entités. La deuxième rencontre aura lieu en Octobre au Pays-bas. Notre espoir est de élargir cet rencontre au jeunes confrères du reste de l’Europe, par exemple Portugal, France, Italie, et Angleterre, Croatie, Pologne.
 
En notre entités ici, nous avons participé au symposium de Marie à l’université de Tilburg. Le Père Wiel LOGISTER, SMM a parlé des Cantique du père de Montfort dédiées à Marie. Le Père Peter DENNEMAN, SMM, avec un groupe chanteurs ont présenté des nouveaux cantiques de Marie.  Selon le Père Peter, chaque année, ils font une colloque sur Marie. C’était très bien organisé et très bien fait. Je trouve cette initiative très bien et à continuer dans l’avenir.
 
En mission pour la paroisse.
Depuis notre arrivée nous allons souvent à la paroisse, pas seulement pour la messe du dimanche, mais aussi pour d’autres choses. Par exemple les internements de nos confrères (l’année dernière), la messe carnevale de la paroisse, une procession du saint sacrement. Et puis, nous y sommes allé pour la réunion des conseils pastoral. Heureuses opportunités de rencontrer les paroissiens et paroissiennes et petit à petit apprendre  les habitudes de la paroisse.
 
En Mai, nous avons rencontré l’évêque Harrie Smeets, diocese Roermond, un après midi chez nous. Avec lui, nous avons parlé de notre identité et de notre mission avant, maintenant et aussi dans l’avenir. Il a été content de nous rencontrer.
 
Pour moi, rencontrer notre l’évêque est très important. Parce que nous irons travailler dans son diocèse. Donc, nous nous devons bien connaître avant de commencer la mission dans ce diocèse. Après avoir rencontré l’évêque, les conseillés de la paroisse nous ont invité participer à deux fois leur réunion. Et dans cette réunion, le père provincial a bien expliqué notre engagement mi-temps. Selon lui, nous pouvons commencer le travail pastoral en Septembre (chaque week-end) et à partir d’Octobre habiter et travailler régulièrement en paroisse avec les confrères de la communauté de Schimert. En Octobre également jusqu’à Décembre, nous serons engagés dans la pastorale pour les étrangers.
 
Entre-temps nous celebrons la Messe avec le groupe indonésien. Le père Piet DERCK,SMM, ancien missionnaire en Indonésie, avait déjà commencé cette initiative.
 
Conclusion
A la fin de mon partage je vais dire “merci” l’administration générale, qui est disponible á nous écouter et à nous donner conseil. Merci pour leur proposition de nous envoyer en mission. Merci également aux conseils de Pays Bas et de Indonésie pour la confiance en nous deux et en cette mission que nous vivons ensemble. Nous sommes ici grâce à leur décision et à leur ouverture! Laissons nous porter par la prière, avec Notre Mère Marie et Saint Louis-Marie de Montfort et Marie Louise,  pour avancer et chercher le bon chemin au Pays-Bas.
 
 
P. Stefanus Musanai, SMM










Aucun commentaire

Retourner au contenu