Montfort Nouvelles - Montfort Nouvelles

Aller au contenu

Montfort EurHope 03: Première Rencontre des 4 Communautés Internationales de la Province de France

Montfort Nouvelles
Publié par dans France ·
Tags: NUFRA534
[EN]



 
PONTCHÂTEAU, France - La première réunion des quatre communautés internationales de la Province de France s’est faite à Pont-Château, le 11Mars 2019 : le Calvaire, Saint Laurent, Montfort-sur-Meu, Marillais. Comme d’habitude, l’ordre du jour dépend de la Communauté qui accueille. A 9h30, nous allons commencé par la célébration eucharistique, présidée par le p. Santino BREMBILLA, supérieur de la communauté du Calvaire. Il est bon de rappeler que le but de cette rencontre, c’est de mettre en valeur la relation intercommunautaire, et surtout d’approfondir davantage la spiritualité montfortaine, en ruminant certains extraits du père de Montfort.
  
C’est pourquoi, la matinée, P. Olivier MAIRE partage une méditation sur le Cantique 164. Ce Cantique sur le Calvaire, qui est recyclé à chaque mission, et on l’a chanté à l’érection de la Croix à la fin de la mission 1709.  Dans ce cantique, le Père de Montfort a mis, en évidence, la pastorale de proximité :
 
« Faisons le calvaire ici. » Cette recommandation qui se répète à chaque strophe, symbolise la paix, le don de la vie par amour, dans notre cœur et dans notre campagne. Le calvaire est, en fait, un lieu de paix mais non pas de violence où l’on peut voir de merveilles, de conversions, de guérisons et de grâce.  Le Calvaire, est également un lieu mémorial : mémoire de la mort et de la Résurrection de Jésus. Le pèlerinage ou la procession au calvaire est une porte ouverte qui permet de voir Jésus et de lui rendre hommage. Cette dimension christocentrique du Calvaire fait partie du cœur de la spiritualité montfortaine : connaitre le Christ (sa naissance, sa mort et sa résurrection), se laisser conquérir par Lui, transformer dans son amour (conversion). Le désir du père de Montfort, c’est de mettre Jésus plus haut pour attirer les cœurs à se convertir.
 
L’après-midi, la communauté de Pont-Château présente son site web aux confrères. Fr Jean MADOUAS et Sylvie NICOU travaillent en collaboration étroite pour son fonctionnement. On s’est rendu compte que, ce site est un moyen efficace pour diffuser de manière rapide, tous les informations non seulement de la communauté du Calvaire mais aussi de la mission montfortaine ici au Calvaire.  On profite vraiment la nouvelle technologie pour transmettre, au gens, la spiritualité et la mission montfortaines. On peut dire sans fard que, beaucoup de personnes consultent le site, elles sont intrinsèquement fascinées par la mission montfortaine. Et cela va raviver progressivement leur désir de venir sur place pour gouter les merveilles du Calvaire de Pontchâteau.
 
Ensuite, la réunion se poursuit sur une autre présentation. Après avoir regardé ensemble un publi-reportage sur un projet nommé « Communauté Saint Joseph », le père Santino apporte quelques clarifications sur l’implantation de la communauté au calvaire et son projet. La mission montfortaine au Calvaire qui s’ouvre, d’ores et déjà, en collaboration avec la Communauté Saint Joseph, pour témoigner l’amour de Dieu.
 
Avant de clôturer cette rencontre, on entre dans un temps de partage, des faits divers. De là qu’on entend quelques témoignages pour la mission en France de nos communautés internationales. Comment vivre l’intégration dans la mission en France ? Les expériences vécues, les problèmes à surmonter ? C’est un défi adressé à la vie religieuse comme acteurs dans la société aujourd‘hui. Une société où se côtoie les langues, les cultures, les situations sociales les plus diverses. Ce n’est pas facile, mais « le père de Montfort nous pousse à l’audace et à la créativité sur nos chemins de mission. »
 
Bref, ce temps de rencontre amplifie la relation fraternelle. « L’unité dans la diversité. » On constate les différents « inter » (internationalité, interculturalité, intergénération) qui se vivent dans chaque communauté et qui interpellent notre manière de « faire communauté autrement », tout en mettant en relief la culture montfortaine.
 
 
P. Hervé Rafalisoloherinirina, SMM





--------------------




Aucun commentaire


Retourner au contenu