Sur les « Pas de Montfort » - FIM 2022

Montfort Nouvelles
Montfort Nouvelles
Montfort Nouvelles
Montfort Nouvelles
Aller au contenu

Sur les « Pas de Montfort » - FIM 2022

Montfort Nouvelles
Publié par P. Henri Samuel NILAINA, SMM dans Rome · 5 Octobre 2022
Tags: NUGEN905
[EN]  [ES]



 
“C’en est fait, je cours par le monde, j’ai pris une humeur vagabonde, pour sauver mon pauvre prochain”. (Montfort C22)
 
SAINT-LAURENT-SUR-SÈVRE, France - Une belle expérience sur les“Pas de Montfort” s’est déroulée à l’initiative des Missionnaires Montfortains, à l’occasionde la FIM (Formation Internationale Montfortaine).
 
Celle-ci fut d’abord une session de six semaines stables, à St Laurent-sur Sèvre,de formation,ouvertes aux trois congrégations montfortaines(Filles de la Sagesse,Frères Montfortains de Saint Gabriel et Missionnaires Montfortains). Les membres qui constituaient l’équipe d’animation étaient tous montfortains en provenance dedifférents pays,àsavoir : Mgr Gilles Coté du Canada, Père Arnold Suhardi de l’Indonésie, Père Joji de l’Inde, Père Robert Junior et FrèreJasmin (Scolastique) deHaïti, PèreLuis Manuel et Mme Angela Maria de la Colombie, Père Samuel et Mme Joan-Fany de Madagascar, Diacre Ephrem du Congo (RDC).Cette belle composition de l’ensemble portait déjà la marque de la synodalité Montfortaine que l’Eglise nous exhorte à vivre ces temps-ci.
 
Mais, je voudrais vous parler plutôt de l’après-session qui, pour le groupe des Missionnaires Montfortains seulement, a été un pèlerinage fort copieux sur les « Pas de Montfort ». Le groupe a commencé ce temps de découverte par la célébration de l’Eucharistie, en l’honneur de l’Assomption de la Vierge Marie, le 15 Août 2022, sur le tombeau de Saint Louis-Marie,à Saint Laurent-sur-Sèvre. La messe a été présidée par Mgr Gilles Coté ; elle fut insistante à propos de la demande nécessaire de la grâce pour être disponible et libre sur les traces de notre grand Missionnaire apostolique, apôtre des derniers temps.
 
Durant la première semaine, la visite du circuit historique montfortain était guidée par le Père Santino Brembilla, ancien Supérieur général de la Compagnie de Marie, maintenant membre de la Communauté internationale de Pontchâteau. Il nous a fait découvrir les lieux et les missions du Père de Montfort dans la Région de la Vendée,à commencer par Saint Laurent-sur-Sèvre, puis Roussay et la Séguinière, Saint Christophe du Ligneron, la Garnache et Salertaine. La fin de la première semaine s’est clôturée par un long voyage vers Paris, sans oublier arrêt à Chartres, plus précisément à la cathédrale Notre Dame de Chartres et sa crypte où trône la statue de la Vierge Marie, devant laquelle a prié Louis-Marie. Arrivés à Paris, nous avons trouvé gîte à la communauté des Lazaristes, rue de Sèvres. Ce vendredi soir a été marqué aussi par l’arrivée dans notre équipe du Père Arnold, assistant général, en provenance d’Indonésie, pour être le nouveau guide sur les« Pas de Montfort ». Puis, le samedi,le groupe a fait la visite à pied des lieux parisiens que Montfort a fréquentés. Notre séjour à Paris s’est terminé par la messe dominicale à la Basilique de St Sulpice, là où le nouveau prêtre, Louis-Marie Grignion, a célébré sa première messe en 1700.
 
Dès notre retour de Paris, la deuxième semaine a été focalisée sur le reste de la visite des lieux et de la mission du père de Montfort dans la Vendée et dans la région de Bretagne comme La Boissière-du-Doré, Landemont, Vallet, Poitiers, St. Pompain et Villiers-en-Plaine, Luçon et Fontenay le Comte, Nantes…Le samedi de la deuxième semaine a vu le déplacement vers Rennes où Montfort a passé sa période d’adolescence. Là, le pèlerinage était centré sur la visite de quelques lieux dont la Paroisse St. Sauveur, près de la statue de Notre Dame des Miracles et des Vertus devant laquelle le jeune Louis-Marie priait souvent tandis qu’il était au collège de St Thomas Becket, à Rennes. Dans l’après-midi, nous avons visité le Pont de Cesson avant de rejoindre Montfort-sur-Meu. Le séjour à Montfort-sur-Meu a commencé par la visite de la Maison natale et la célébration de la Messe dominicale avec les fidèles de la Paroisse St Louis-Marie. L’après-midi, avec Pierrette Magnier, nous avons visité les environs comme St Lazare, Iffendic, La Bachelleraye et Le Bois-Marquer, là où le Missionnaire a passé son enfance. On a même poussé jusqu’à Dinan et le Mont Saint-Michel où il a passé sa retraite spirituelle en 1706. Le lendemain, le groupe est retourné et a pris un temps pour visiter Notre-Dame du Marillais, là où une communauté montfortaine est toujours présente et en pleine activité.
 
La dernière semaine de notre séjour en France a été marquée par la visite d’autres lieux célèbres dans la mission Montfortaine: Fontevrault, Notre Dame des Ardilliers(Saumur), la grotte et l’église de Mervent et de Vouvant, Saint Amand-sur-Sèvre. Le premier dimanche du mois de septembre, ce fut la communauté de Pontchâteau où Montfort a érigé son grand et fameux calvaire, durant sa mission en 1709. Enfin, nous avons terminé par la visite d’Aigrefeuille etde la Chevrolière,là où Saint Louis-Marie a composé un Cantique à Notre Dame des Ombres.
 
La Messe célébrée en l’honneur de la nativité de la Vierge Marie et le renouvellement des vœux de Frère Jasmin (scolastique d’Haïti)au tombeau du Père de Montfort ont clôturé notre parcourssur les « Pas de Monfort » en France.
 
Rome a concrétisé la seconde étape de notre pèlerinage vivant. Le groupe s’est rendu à Lorette où, selon la tradition, le Père de Montfort a pelégriné avant nous, à l’occasion de sa visite au Pape Clément XI. Ensuite ce fut la découverte de l’emplacement de l’ancienne église St. Blaise et la paroisse Saint Louis, Roi de France : Montfort y a logé et célébré la messe. Grâce à nos deux guides (Pères Arnold et Joji) le groupe a profité de l’occasion pour visiter les lieux historiques incontournables puis toutes les basiliques de Rome ; hors de Rome, il s’est rendu aux monastères de St Benoit et de Sainte Scolastique à Monte-Cassino et Subiaco, les basiliques de St François et de Sainte Claire à Assise. Ainsi s’achèvent « Les Pas de Montfort 2022 ».Cinq semaines intenses d’expérience et de partage mais aussi un authentique pèlerinage sur les traces de Montfort, baigné par la prière, le chapelet et le chant des cantiques composés par lui-même.Haïti avait dû partir avant les autres, par contre lesautres membres du groupe ont rejoint leurspays respectifs,le 22 septembre 2022.
 
Au nom de l’équipe de la FIM 2022, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont participé ou contribué,d’une façon ou d’une autre,à l’accomplissement de cette découverte sur « les Pas de Montfort ».Pourtant, j’aimerais remercier spécialement les P.P Santino et Arnold qui nous ont fait découvrir, avec une disponibilité très affectionnée, un Missionnaire vagabond dévoré par l’amour de Dieu et de sa sainte Mère. Je remercie aussi le P. Joji qui s’occupait de la logistique. Grâce à lui, le groupe s’est senti vraiment très bien. Enfin, mes remerciements vont à toutes les communautés montfortaines, celles de France et de Rome qui nous ont accueillis, surtout la communauté de Saint Laurent-sur-Sèvre et la Maison Générale à Rome, là où nous avons séjourné plus longuement.
 
Très fraternellement !
 
A Jésus par Marie !
 
 
P. Henri Samuel NILAINA, SMM










0
critiques
Copyright © 2023 Montfortians.
All Rights Reserved.
Montfort Missionaries,
Viale dei Monfortani 65,
00135 Rome, Italy
Montfortians
Montfortians
Societas Mariae Montfortana
Societas Mariae Montfortana
Montfortians
Societas Mariae Montfortana
Montfortians
Societas Mariae Montfortana
Retourner au contenu