Célébration d'ouverture de l'Année missionnaire continentale Asie et Océanie en Papouasie-Nouvelle-Guinée

Aller au contenu

Célébration d'ouverture de l'Année missionnaire continentale Asie et Océanie en Papouasie-Nouvelle-Guinée

Montfort Nouvelles
Publié par Godwin Dalle dans Papouasie Nouvelle Guinée · 14 Mars 2022
Tags: NUPNG813
[EN]  [ES]



 
PORT MORESBY, PNG - Alors que l'avion planait et tournait au-dessus de l’immense forêt tropicale toujours verte de la province de l'Ouest, à la recherche d'un terrain d'atterrissage approprié, le P. Decari des Missionnaires Montfortains, regarda le pilote et lui dit : « Pas la peine ! Retournons à Port Moresby ». Revenus au siège de la mission à Port Moresby, il dit à l'évêque que les Missionnaires Montfortains étaient prêts à missionner dans cette province de l'Ouest. « Pourquoi voulez-vous installer votre mission là-bas dans cette province de l'Ouest ? » demanda l'évêque. Le P. Decari répondit sans hésitation : « Parce que c'est difficile, nous choisissons cet endroit pour notre mission ».
 
C'est le scénario que l’on relève dans les récits historiques de nos fondations et raconté par Mgr Rozario dans son homélie à l'occasion de la messe d'ouverture de la Mission Continentale Asie-Océanie de cette année de 2022, à propos du premier Missionnaire Montfortain qui, de son avion, a enveloppé d’un premier regard la région accidentée de la province de l'Ouest, en 1959. C'était vraiment un message touchant donné aux congrégations qui écoutaient attentivement l'homélie. Les congrégations se sont senties touchées par cette anecdote parce qu'elles connaissent fort bien les conditions et les situations difficiles de cette partie du pays. D'après les archives, la province de l'Ouest apparait non seulement comme la région la plus pauvre du pays, mais aussi comme la plus vaste et aux moyens de communication inexistants. A cause de ces conditions géographiques inhospitalières, la mission s’est en quelque sorte ancrée au cœur des Missionnaires Montfortains. Peu importe si les services gouvernementaux sont limités dans ces coins éloignés de la province, les Missionnaires Montfortains tendent toujours la main aux gens des villages éloignés par le biais de leurs activités de planification et de programmation pastorale diocésaines. Selon la Conférence des évêques catholiques de PNG et des Îles Salomon, le diocèse de Daru-Kiunga sert de modèle aux autres diocèses du pays, par sa planification et sa programmation pastorale diocésaine. Maintenant, les fruits de la mission se remarquent dans les deux autres diocèses de P.N.G. qui sont Port Moresby et Lae. Il ne fait aucun doute que Dieu s'est vraiment manifesté dans la vie des gens, grâce au travail opiniâtre des Missionnaires Montfortains en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
 
Comme cela a été souligné dans l'homélie de Mgr. Rozario, la célébration de l'Année Missionnaire Continentale donne l'occasion aux Missionnaires Montfortains, aux Frères de Saint-Gabriel et aux Filles de la Sagesse de : premièrement, remercier le Père du ciel et lui être reconnaissant pour la mission en Papouasie-Nouvelle-Guinée ; deuxièmement, évaluer cette mission à laquelle Il nous a appelés pour y répandre l’Evangile, en Église, en réfléchissant aux défis rencontrés et en appréciant l'avancement de notre mission ; et troisièmement, continuer à prier pour notre mission en nous confiant à la providence de Dieu. Ainsi, par notre abandon total à la providence de Dieu, nous sommes assurés du progrès et du succès de notre mission qui est d'établir le règne du Christ par Marie, comme il le voudra. Alors que nous sommes réunis pour célébrer l'Année de la mission continentale, nous prions pour que Dieu continue à nous guider et à nous conduire vers l'avenir de son Église, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et aux Îles Salomon.
 
L'Eucharistie célébrée à la paroisse St. Martin de Porres, Morata, Port Moresby, a été présidée par Son Eminence le cardinal John Ribat, archevêque de Port Moresby, concélébrée par l'évêque Rozario Menezes du diocèse de Lae, le père Aloisius Banggur, supérieur de la délégation SMM, quatre Missionnaires Montfortains et un prêtre MCS. La célébration a réuni tant de monde que les fidèles qui n'ont pas pu trouver place à l'intérieur de l'église sont restés patiemment à l'extérieur. La cérémonie d'ouverture a commencé lorsque les évêques sont arrivés à la porte de la paroisse avec un chant de bienvenue traditionnel par un groupe de dames sélectionnées de la paroisse. A l'entrée de l'église, le Maître de cérémonie qui était un membre senior de l'Association Montfortaine a poursuivi le programme en introduisant la séquence de la célébration et en racontant brièvement l'histoire des Missionnaires Montfortains en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Après cela, le P. Aloisius, Supérieur des Missionnaires Montfortains en PNG et les Associés Montfortains ont continué avec la procession de la Bannière « Debout, Resplendis ! » jusqu'à l'Autel. Pour accompagner cette procession de la bannière, le chant « Debout, Resplendis ! » fut entonné par la chorale chargée de la Liturgie. Puis à l'autel, le P. Aloisius a expliqué les symboles du logo « Debout, Resplendis ! » inscrit sur la bannière voulue par la congrégation. Lorsqu'il eut terminé, le maître de cérémonie a invité les membres de la congrégation à répondre trois fois au slogan : « Nous sommes appelés à être envoyés » et « Debout, Resplendis ! ». Après avoir crié le slogan, la liturgie a commencé par la procession d'entrée des célébrants et des Pères Montfortains. La célébration fut belle et agréable.
 
La salle d'exposition que le P. Roy, P. Roshan et les séminaristes montfortains ont préparée au « Resource Centre Building » (bâtiment du Centre de Ressources) offrait une belle présentation, celle d'une histoire chronologique des Missionnaires Montfortains à l’œuvre dans la mission de Dieu en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les photographies racontaient l'histoire de la première arrivée des Missionnaires Montfortains du Canada et de leur travail missionnaire dans la Province de l'Ouest et de tous ceux qui ont continué la mission jusqu'à aujourd'hui. Étaient également exposés les jeunes séminaristes des Missionnaires Montfortains qui, de tout temps, sont l'avenir de la Congrégation en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les photographies étaient affichées sur le mur de la pièce en commençant par le coin gauche de la pièce et couvrant le mur vers le côté droit de la pièce. Au-dessus des photographies, la légende « Missionnaires sans frontières » était accrochée au mur. Au centre de notre exposition, un autel a été érigé près du mur pour recevoir la statue de notre Fondateur, Saint Louis-Marie de Montfort et une photographie de la Bienheureuse Marie-Louise de Jésus. Une autre légende était affichée : « Si on ne hasarde quelque chose pour Dieu, on ne fait rien de grand pour lui ». A l'autre coin de la salle, les Associés Montfortains exposaient leurs propres photographies. La salle d'exposition était magnifiquement décorée avec des pots de fleurs pour agrémenter l'intérieur.
 
Puis il y a eu des activités à l’extérieur de l’église comprenant, en plus de l'exposition dans la salle, des séances de danse et des témoignages par différentes personnes inspirées par la spiritualité de Saint Louis-Marie. Le chant « Debout, Resplendis ! », interprété par les séminaristes Montfortains, les associés Montfortains et les jeunes rythmait la danse. Les activités ont commencé juste après le rafraîchissement des invités. Les variétés de danse étaient programmées pour différentes Communautés Chrétiennes de Base (CCB). À la fin de toutes les activités, le père Aloisius a prononcé la bénédiction finale.
 
Ce jour faste n'était que l'ouverture du calendrier des activités paroissiales prévues au calendrier annuel. Maintenant, il faut continuer en demandant la grâce et les inspirations de Dieu dans toutes les activités à venir du « Debout, Resplendis ! ». Nous demandons la bénédiction de Dieu sur tous nos paroissiens, groupes spirituels et associés Montfortains de nos paroisses.
 
 
Godwin Dalle
Postulant


[Video1]  [Video2]  







0
critiques
Retourner au contenu