Le Supérieur général à Mbarara, Ouganda

Aller au contenu

Le Supérieur général à Mbarara, Ouganda

Montfort Nouvelles
Publié par La communauté du noviciat dans Africa Anglophone · 29 Octobre 2021
Tags: NUAFA749
[EN]  [ES]



 
MBARARA, Ouganda - Vendredi soir 8 octobre 2021, la communauté des Missionnaires de Mbarara Montfort a eu l’honneur d’accueillir Supérieur Général de notre Congrégation, le P. Luiz Augusto Stefani, SMM avec son assistant, le P. Felix Mabvuto, SMM et le P. Jacob Otieno Ombidi, SMM, supérieur de la Délégation africaine anglophone. Nous avons vraiment apprécié cette présence. Il est en effet le Père de notre maison.
 
Bien que les visiteurs soient arrivés la nuit dans notre communauté, nous les avons accueillis avec joie comme en témoignent les visages souriants. Nous étions tous très excités par cette visite missionnaire. Pour la plupart d’entre nous, c’était une bénédiction d’être avec le Supérieur général puisque c’était la première fois que nous le voyions et le rencontrions face à face. Pour nos visiteurs, ce fut un bon moment pour être à la maison après un long trajet de plus de sept heures de l’aéroport d’Entebbe à la communauté de Mbarara.
 
Le 9, après leur arrivée, c’était tellement important pour nous donner un avant-goût de ce qui nous attendait. C’était le dernier jour de la préparation à l’ouverture officielle du noviciat. Ce fut une cérémonie diversifiée et en croissance. Le noviciat était de nouveau en Ouganda après une période d’environ 10 ans aux Philippines. Dans la matinée, toute l’équipe, conduite par le supérieur local des communautés de Montfort en Ouganda, est allée à la rencontre de Mgr Lambert Bainomugisha, archevêque de l’archidiocèse de Mbarara. Ils ont eu droit à un très bon petit déjeuner. Après cela, ils sont allés à l’hôpital où l’un des membres de notre communauté, le P. John Mary, SMM, le socius, est hospitalisé. Ils le saluèrent et prièrent avec lui pour son prompt rétablissement. Le reste de la journée a été consacré à la rencontre individuelle avec le Supérieur général et son assistant. Ce fut en effet un moment de grande réaffirmation.
 
Le 10 octobre 2021, est arrivé le jour tant attendu : le jour qui a été le point culminant de ce que nous attendions avec impatience. Tôt le matin, nous étions occupés à finaliser les préparatifs. Vers 9h30, les visiteurs ont commencé à arriver avec de grandes espérances. Ils ont été gracieusement accueillis et dirigés vers leurs places respectives. Parmi ceux qui sont arrivés se trouvaient l’archevêque, de nombreux prêtres du diocèse et certains de loin, de nombreux religieux et religieuses, nos associés laïcs et les fidèles qui restent dans notre quartier. A 10h30, les cérémonies ont commencé avec la bénédiction de la maison du noviciat par Mgr Lambert Bainomugisha, accompagné du le P. Luiz, notre Supérieur général et une équipe de prêtres autour d’eux. C’était tellement réconfortant de voir notre aile du noviciat récemment rénovée. C’est tellement bon pour nous. De façon particulière, nous avons remercié toutes les personnes impliquées dans ce travail, surtout la vice-province des États-Unis. Merci beaucoup à vous tous. Alors que nous bénissions ce bloc, nous avons pensé à vous et nous avons fait une prière pour vous.
 
La messe a eu lieu après cet action. C’était un moment très réconfortant. Quelle joie de voir l’Archevêque avec le Supérieur général et les prêtres, les religieux et les religieuses et tous les autres fidèles dans cette démarche d’action de grâce. C’était une présence complète. Nous avons remercié de tout cœur l’archevêque pour son accueil, sa disponibilité et sa présence aimante. Nous sommes heureux qu’il ait béni notre noviciat en cette année de la mission. Le noviciat a commencé le 6 août, jour de la Transfiguration. Le plan initial devait débuter le 1 août. Mais en raison des inconvénients liés au confinement, le Supérieur général n’a pas pu venir à ce moment-là. Nous étions donc très heureux qu’il soit là pour ouvrir officiellement le noviciat à Mbarara, en Ouganda.
 
Nous avons également prié pour le P. John Mary qui est malade et nous vous demandons de continuer à prier pour lui. Le Père John Mary est le socius du maître des novices. Il ne pouvait pas être avec nous, mais à l’hôpital où il est, il était au courant de ce qui se passait. Nous vous remercions de votre soutien permanent. De manière très particulière, il est important de savoir que le 22 août, il a atteint 25 ans de vie religieuse. Nous étions censés célébrer ce jubilé d’argent le jour où nous avons célébré les événements mentionnés. Nous espérons vraiment que nous aurons le temps de le faire dans un proche avenir. De même, nous avons prié pour le regretté P. Olivier, SMM qui a travaillé ici comme Maître des Novices. Au moment de sa mort prématurée, il était le Provincial de notre congrégation en France. Nous prions pour qu’il continue de reposer dans la paix éternelle.
 
Pendant la messe, notre maître des novices a été installé en suivant le rituel selon lequel il a accepté son service de maître des novices. Après la messe, nous avons eu un très bon repas. Ceux qui sont venus à nous nous ont vraiment remerciés.
 
Dans la soirée de ce même jour, le Supérieur général et son équipe se sont rendus dans la communauté de Kabuyanda. C’est notre communauté paroissiale qui est à environ 78 km de notre communauté de Mbarara. Le 11, ils sont revenus à Mbarara et ont salué quelques personnes aux alentours et parmi elles se trouvaient les sœurs clarisses. Le soir, nous avons eu une rencontre très positive avec le Supérieur général et son assistant.
 
Le 12, la célébration de l’Eucharistie était présidée par le Supérieur général. Il convenait en effet de recevoir sa bénédiction avant son départ. En regardant et en écoutant le Supérieur général qui se dirige vers le Kenya et vers le Malawi, nous pouvions entendre la voix de notre fondateur qui disait : « L’amour chrétien et paternel que je vous porte est si grand que vous aurez toujours une place dans mon cœur [...] continuez à prier encore plus ardemment [...] Je vous demande à tous, en général et individuellement, de me suivre par vos prières dans ce pèlerinage... » (LPM n. 1, 3, 6).
 
 
La communauté du noviciat
Mbarara, Ouganda










0
critiques
Retourner au contenu