Rencontre de la Famille montfortaine

Montfort Nouvelles
Montfort Nouvelles
Montfort Nouvelles
Montfort Nouvelles
Aller au contenu

Rencontre de la Famille montfortaine

Montfort Nouvelles
Publié par Frère Abel RORTAIS, FSG et Sœur Marie-Laure PAILLET, FdlS dans France · 29 Décembre 2022
Tags: NUFRA946
[EN]  [ES]



 
SAINT LAURENT-SUR-SEVRE, France - A l’initiative du Comité de spiritualité montfortaine, une trentaine de Frères de Saint Gabriel, de Missionnaires Montfortains et de Filles de la Sagesse se sont réunis à Saint Laurent-sur-Sèvre, du 10 au 13 novembre en vue de :
  • réfléchir autour du thème : « Risquer pour ouvrir un avenir à la Famille montfortaine, à la suite de la bienheureuse Marie-Louise de Jésus et du Père Gabriel Deshayes »,
  • vivre la fraternité,
  • échanger sur notre aujourd’hui et notre demain en Famille montfortaine,
  • prier ensemble,
  • visiter un lieu-source charismatique de notre Famille Montfortaine : Pontchâteau.         
 
Telle a été la dynamique de ce beau week-end…
 
AU CENTRE SPIRITUEL « SAGESSE », d’hier à aujourd’hui, une rencontre avec nos Fondateurs.
Pourquoi Sœur Marie-Louise Trichet et le Père Gabriel Deshayes sont-ils venus à St Laurent, sinon pour continuer l’œuvre du Père de Montfort et pour ouvrir un avenir à la Famille montfortaine ? Ils ont osé « risquer » pour offrir un avenir à la mission reçue de Dieu et à la Famille montfortaine. C’est le sens des 2 exposés qui ont été donnés par Sœur Marie-Laure PAILLET et Frère Jean FRIANT.
 
Dans le premier exposé, Sœur Marie-Laure a montré que Marie-Louise est une femme de foi. La foi est un don de Dieu qui engage toute notre existence. Ainsi Marie-Louise a fait confiance à Dieu lorsqu’elle a « quitté Poitiers pour La Rochelle » et « Poitiers pour Saint Laurent ». Elle a aussi fait confiance à ses collaborateurs.
 
Marie-Louise est une femme d’espérance. Elle a ouvert et fermé des communautés toujours en accord avec les Pères de la Compagnie de Marie. Avec espérance, elle a su surmonter les difficultés qui ont surgi lors de la naissance de son Institut.
 
Marie-Louise est une femme de charité au service des pauvres. Elle disait : « Faites donc toutes vos actions « avec Amour et par Amour ». Quel beau programme de vie l’a ainsi conduite à vivre avec les pauvres et comme les pauvres ! …
 
Toute sa vie, Marie-Louise a véritablement vécu ces trois vertus théologales.
 
Dans le deuxième exposé sur Gabriel Deshayes, avec le thème : « Quitter Auray pour Saint Laurent », Frère Jean a pu répondre à deux questions que l’on se pose parfois : 1) Comment un curé d’Auray a-t-il pu -en si peu de temps- devenir supérieur général des Montfortains ? 2) Est-ce que Gabriel Deshayes a été fidèle à l’idéal de Montfort ?
 
Après en avoir relu la vie, Frère Jean a pu répondre à ces deux questions. Tout d’abord Gabriel Deshayes connaissait la Famille montfortaine. Par ailleurs, il était attiré par l’œuvre des Missionnaires montfortains. C’est lui qui a remis la direction de la Chartreuse d’Auray aux Filles de la Sagesse. C’était un curé dynamique et les Montfortains étaient peu nombreux… L’Esprit-Saint a fait ensuite le nécessaire… Par ailleurs il a eu le souci de revenir à l’esprit de Montfort. Il s’est activé à augmenter le nombre de missionnaires et à les fixer par des vœux. Il a rétabli les missions interrompues. Il a organisé des retraites pour les laïcs.
 
Il a toujours eu le souci des pauvres. Pour lui la plus grande misère était l’ignorance. On comprend pourquoi il s’est préoccupé de former des frères instituteurs pour les paroisses. Ces frères formeront par la suite les Frères de Saint Gabriel. Une particularité de Gabriel Deshayes a été de développer l’enseignement des sourds. Pour cela, il a fait appel à des personnes compétentes pour former les sœurs et frères à cet enseignement spécialisé.
 
Il a fait un voyage de 6 mois à Rome pour demander la béatification de Montfort ; c’est dire ce que représentait Montfort pour lui.
 
Marie-Louise et Gabriel Deshayes ont véritablement eu une foi indéfectible en la Providence. Et nous aujourd’hui, que devons-nous faire ?
 
« Si on ne hasarde quelque chose pour Dieu, on ne fait rien de grand pour Lui » : ainsi s’exprimait Montfort dans sa lettre n° 27. Ne devons-nous pas accueillir cette lettre comme une prophétie qui nous invite à prendre des risques pour Dieu et pour l’humanité ? La mission montfortaine et le risque sont inséparables. Jamais seuls, nos Fondateurs ont toujours œuvré en travaillant à maintenir l’unité de la Famille montfortaine, en partenariat avec de nombreux collaborateurs laïcs. Cette participation à l’Œuvre de Dieu n’est pas terminée ; elle nous est confiée … Nos Fondateurs ont été des personnes d’action remarquables. Ils ont pu mener à bien leurs travaux grâce à une vie de prière intense.  Dans cet esprit, la prière mariale au tombeau de Gabriel Deshayes, les prières eucharistiques partagées ont fortifié la vie et la réflexion des participants …
 
A PONTCHATEAU, AUJOURD’HUI ET HIER.
 
Un projet international montfortain redynamise véritablement l’activité du Calvaire.
 
Dès le début, les plus pauvres sont au cœur de la vie du Clavaire de par la présence du ‘ Village saint Joseph’. Cette maison, animée par un couple, accueille des personnes en faiblesse autour de 3 piliers : 1) la vie ensemble dans la fraternité ; 2) Le partage autour de la Parole de Dieu ; 3) Le travail.
 
Le projet qui se met en place au Calvaire cherche se construire autour de 4 pôles que leurs principaux acteurs sont venus nous présenter. 1) ‘Le partage et la transmission de la spiritualité montfortaine’ par le P. Santino, SMM. Une possibilité de Centre Spirituel pour accueillir ‘ à la Montfort’ est à l’étude. 2) Le pôle ‘Jeunes et enfants’, par Sœur Christine, Frère Michel et le Père Willy. Les jeunes, il faut aller à leur rencontre, d’où l’importance de la communication. Prières et spiritualité montfortaine sont essentielles à ces rencontres. 3) Le pôle ‘Paroisse-Calvaire’, par Sœur Chantal et le Père Hervé. Il s’agit de coordonner la paroisse et le Calvaire afin de redynamiser la paroisse. 3) Le pôle ‘Vivre Laudato Si’, par Frère Jean. Le parc est magnifique. Comment faire pour l’ouvrir aux personnes de l’extérieur tout en respectant la nature et l’idéal de Montfort ?
 
Ces projets sont le fruit de cette belle unité de la Famille montfortaine ! Ils sont enracinés dans l’audace de la transmission de la spiritualité et du charisme montfortains. En partenariat avec l’évêque de Nantes et ses collaborateurs, avec de nombreux laïcs-bénévoles, de fructueuses recherches sont menées afin que le Calvaire devienne un centre d’évangélisation dans le diocèse.  Ce projet est aussi soutenu par l’originalité du ‘vivre-ensemble’, du ‘prier-ensemble’, du partage fraternel incluant la relecture, en communauté inter-montfortaine.
 
Ils nous ont demandé de prier pour tous les acteurs de ce projet missionnaire montfortain. L’après-midi de ce samedi, un historien est venu nous enrichir de ses recherches sur l’histoire du Calvaire depuis 1709.
 
Au Centre spirituel Sagesse, Le dimanche matin, un temps de relecture personnelle et communautaire a permis : de rendre grâce à la Sagesse qui nous a tous réunis et de rechercher des pistes d’engagements à la suite de nos Fondateurs.
 
Dès maintenant, prions pour que la Famille montfortaine soit toujours fidèle à rechercher la Sagesse et à soulager les pauvres.
 
 
Frère Abel RORTAIS, FSG et Sœur Marie-Laure PAILLET, FdlS









0
critiques
Montfortians
Societas Mariae Montfortana
Copyright © 2023 Montfortians.
All Rights Reserved.
Montfort Missionaries,
Viale dei Monfortani 65,
00135 Rome, Italy
Montfortians
Montfortians
Societas Mariae Montfortana
Societas Mariae Montfortana
Montfortians
Societas Mariae Montfortana

Retourner au contenu