Mgr Gilles Côté a pris part à la Conférence anglophone pour la sauvegarde des enfants. - Montfort News - Montfort News

Aller au contenu

Menu principal :

Mgr Gilles Côté a pris part à la Conférence anglophone pour la sauvegarde des enfants.

Montfort News
Publié par dans Nouvelles mises à jour ·
Tags: NUGEN293
 
[EN]



 
 
Nous avons rencontré Mgr Gilles Côté lors de sa récente visite à Rome et nous lui avons posé quelques questions. Mgr Gilles est originaire de la province du Canada et est missionnaire en PNG depuis 46 ans.
 
 
Qu'est-ce qui t'a amené à Rome en cette période de l'année?
 
·       Je suis venu à Rome pour assister à la Conférence anglophone pour la sauvegarde des enfants. Nous étions 114 participants de 14 pays, dont 15 évêques. Il y avait des supérieurs religieux et des laïcs, la plupart des femmes, impliquées dans la protection des enfants dans leur propre pays ou diocèse.

 
De quels sujets avez-vous discutés?
 
·       Nous avons eu des échanges intéressants sur les victimes secondaires d'abus des enfants, principalement les membres de la famille, les paroissiens et les responsables de l'Église. Une présentation portait sur la nouvelle Ratio Fondamentale en vue de la préparation des séminaristes au sacerdoce. On a dit que si cette Ratio Fondamentale est adaptée dans chaque pays, les séminaristes auront une formation humaine plus solide et, en conséquence, il y aura moins d'abus des enfants.

 
Avez-vous également eu des séances en petits groupes?
 
·       Oui bien sûr. Lors de la conférence, nous apprenons les uns des autres et nous nous engageons à nous soutenir mutuellement afin que nos enfants soient protégés. C'était la première fois que j’assistais à la Conférence. J'envoie généralement d'autres personnes pour y participer. Réalisant combien cela était riche, j'ai été un peu désolé de ne pas être venu à des conférences antérieures.

 
Le pape François est très impliqué dans le travail de prévention de la maltraitance des enfants. Avez-vous eu la chance de rencontrer le pape Francois?
 
·       Oui. Mercredi matin, nous sommes allés en groupe à l'audience générale du pape François. Les évêques qui avaient leur soutane pouvaient s'asseoir près du pape et lui serrer la main à la fin. Je lui ai précisé qui j'étais et que j'étais missionnaire en PNG depuis 46 ans. Je lui ai dit que la Papouasie-Nouvelle Guinée l'aimaient et priaient pour lui. Je lui ai également demandé de continuer la réforme de l'Église et que nous étions en train de marcher avec lui. C'était une expérience touchante.

 
Avez-vous eu d'autres expériences intéressantes?
 
·       J'ai pu rencontrer le cardinal Filoni, le préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples. Je m'attendais à ce qu'il me donne peut-être 15 minutes de son temps, mais à ma grande surprise et à ma joie, nous avons eu une conversation merveilleuse pendant un peu plus d'une heure. Nous avons parlé de la PNG, de mon diocèse. Je lui ai dit que ma principale raison de le rencontrer était de faire suite à ma demande faite en vue d’avoir un évêque coadjuteur. Je lui ai expliqué qu'il est préférable d'avoir une transition en douceur des évêques et que plus tôt il sera nommé, plus tôt je pourrai commencer à le préparer pour me remplacer quand le moment viendra. J'ai également partagé avec lui au sujet de notre plan pastoral diocésain.

 
Avez-vous d’autres avis?
 
·       Je tiens à remercier tous les pères et les frères vivant à la maison générale. Ils m'ont fait sentir que je faisais partie de la maison et j'ai pu vivre la vie de communauté avec eux, ce qui était très réconfortant pour moi. Que tous soient bénis pour leur gentillesse.

 
Merci,  Mgr Gilles. Nous vous souhaitons un bon retour en PNG et bonne chance dans votre mission. Nous vous garderons dans nos prières.





----------------------



Aucun commentaire


Retourner au contenu | Retourner au menu