La communauté de Monte Mario célèbre les 90 ans du père Luigi Varotto - Montfort News - Montfort News

Aller au contenu

La communauté de Monte Mario célèbre les 90 ans du père Luigi Varotto

Montfort News
Publié par dans Italie ·
Tags: NUITA330
 

 

 
 
ROME, Italy - Aîné d’une famille de 14 enfants, le père Luigi VAROTTO est désormais aussi le confrère aîné de la province d’Italie.  Il est le pionnier qui ouvrit la présence italienne au Pérou, où il a travaillé pendant une vingtaine d’années. Ensuite il a vécu 20 ans au sud d’Italie dans le sanctuaire du Rosaire et, depuis 1997, il desservit la communauté paroissiale de Monte Mario à Rome. Confesseur apprécié et dévoué, le père Luigi revendique avec fierté de connaitre « toutes les rues, les maisons et les ascenseurs de la paroisse » pour ses nombreuses sorties consacrées à la visite des personnes malades et en souffrance.

Dimanche 29 octobre en l’église de saint Louis-Marie de Montfort à Rome, une Messe d’action de grâce a été célébrée pour ses 90 printemps. A cette célébration présidée par le père Marco PASINATO et concélébrée par le père Luigi, étaient présents les confrères de la communauté et les postulants de la province d’Italie. A la sortie de la Messe le père Luigi a été interviewé. Voilà ses réponses.

Père Luigi, quels sont tes sentiments à l’occasion de ton 90ème anniversaire ? Dans mon coeur il n’y a que de la gratitude. Le mot qui m’habite c’est « Merci ». Merci à Dieu qui m’a donné la possibilité de bien travailler pour lui dans l’apostolat de proximité avec les gens.  Merci à vous tous pour votre amitié et pour votre prière.

Du haut de ton expérience quel conseil donnes-tu à nous tous ? Il faut de la patience. Beaucoup de patience pour bien vivre et pour permettre aussi aux autres de s’épanouir.

Quel message pour les jeunes ? Aux jeunes je dis de regarder vers l’avenir. Regardez vers la vie qui se présente souvent comme une montée. Voyez l’exemple du Seigneur qui n’hésitait pas à grimper la montagne et puis il commençait à parler. Vers l’avant donc, et vers le haut !
 
Veux-tu nommer quelques personnes qui t’ont marqué ? Je pense à tout le monde sans distinction, « jeunes gens et vieil gens tous ensemble ». Mais si dois-je faire de noms du passé, je voudrais nommer le peuple péruvien.  Leur grande pauvreté vécue avec confiance … mon cœur demeure encore un peu là-bas. Je n’oublierais jamais, par exemple, le frère Abilio VEGA, que j’ai rencontré pour la première fois pendant la récitation du chapelet. Pour moi c’est un saint pour sa grande dévotion et son zèle apostolique.

Merci au père Luigi, pour son témoignage. Merci pour ses souvenirs. Nous lui souhaitons beaucoup de sagesse et d’amour, pour rester longtemps jeune et précieux comme il est maintenant.

 
 -P. Marco Pasinato, SMM





------------------------------





Aucun commentaire


Retourner au contenu