Mexique : une nouvelle mission montfortaine aux pays de « La Guadalupana »

Aller au contenu

Mexique : une nouvelle mission montfortaine aux pays de « La Guadalupana »

Montfort Nouvelles
Publié par Equipe missionnaire des Montfortains au Mexique dans Mexique · 27 Août 2021
Tags: NUMEX733
[EN]  [ES]  [IT]



 
ECATEPEC, Mexique - Le 15 août, en la solennité de l'Assomption de la Vierge Marie au ciel, notre Congrégation a officiellement reçu le baiser de paix de la part du diocèse d'Ecatepec - Mexique – représenté par Mgr Oscar Roberto Dominguez Couttolenc et les chaleureux fidèles qui, lors de l’accueil, ont participé à la célébration eucharistique.
 
Les trois missionnaires qui composent la nouvelle communauté étaient présents à la célébration de 11 heures dans la cathédrale du Sacré-Cœur de Jésus : le P. José Luis Sandoval de la Province de Colombie, le P. Joseph Love de la Province d'Haïti et moi-même le Père Francesco Castria, Italien de la Délégation Générale de Pérou-Brésil. Etait également présent, le P. Jorge Enrique Gonzales, provincial de Colombie qui représentait le Père Général, le P. Luiz Augusto Stefani qui n'a pas pu être à nos côtés. Près de l'autel, trônait l'image de Saint Louis-Marie de Montfort commandée par Mgr Roberto.
 
Depuis notre arrivée, l'évêque d'Ecatepec a eu une attitude très paternelle envers nous et il l'a encore manifestée au début de la célébration, quand il a rappelé les cinquante ans de vie sacerdotale du Père José Luis, le 22 août. Dans son homélie, l'évêque a affirmé que la présence des Missionnaires Montfortains dans son diocèse était un fruit de la Providence : Il y a quatre ans, la rencontre était providentielle, et non planifiée, lors d'une réunion de la Conférence épiscopale mexicaine.
  
Il a également rappelé la mort tragique du père montfortain, Olivier Maire, « tué par l'homme à qui il avait fait du bien » et a imploré son intercession pour la nouvelle mission en terre mexicaine.
 
Étaient également présentes à la célébration eucharistique Mme Margarita Flores, représentante des personnes consacrées montfortaines au Mexique, diocèse de Tampico, et Alexandra Salas, une dame péruvienne qui était une amie des premiers Missionnaires Montfortains arrivés au Pérou.
 
Après la célébration, nous sommes allés déjeuner à l'évêché. Dans l'après-midi, nous nous sommes dirigés vers la basilique de Sainte Marie de Guadalupe où est conservée la "tilma" (manteau, vêtement extérieur) de Juan Diego, sur laquelle est gravée l'image que des millions de pèlerins vénèrent. Dans la basilique, nous avons célébré avec Mgr Roberto; il a confié la nouvelle mission montfortaine à la Vierge Marie : nous ne pouvions pas être placés en de meilleures mains.
 
À propos d'Ecatepec : c’est une ville située entre 2.200 et 3.000 mètres d'altitude et compte environ trois millions d'habitants. Elle fait partie des cent vingt-cinq municipalités qui composent la région de la capitale du Mexique.
 
Le diocèse d'Ecatepec a été fondé par saint Jean-Paul II en 1995 et est composé de quatorze doyennés ; les Missionnaires Montfortains vivront la mission dans le doyenné numéro trois, dans l'une de ses huit paroisses, celle de Saint Martin de Porres.
 
Le dimanche 22 août, Monseigneur Roberto a remis officiellement la paroisse du saint péruvien, Saint-Martin de Porres, entre les mains des trois Missionnaires Montfortains. Nous attendaient de nombreux fidèles réunis dans l'église, tout en respectant la "distance de sécurité" qu'impose la pandémie. Cette foule nous a accueillis avec des cantiques festifs, au rythme mexicain ; des nombreux ballons blancs et jaunes se balançaient en accompagnant la musique. La procession d'entrée était très entraînante : nous traversions une nouvelle communauté que le Seigneur nous avait donnée en cadeau et en même temps, nous-mêmes, nous étions un cadeau pour la communauté de Saint Martin de Porres.
 
Dans son homélie, commentant le chapitre 6 de l'évangéliste Jean, Monseigneur Roberto a insisté sur l'importance de savoir reconnaître la présence du Christ dans notre vie et dans l'Eucharistie. Et nous, prêtres, qui accompagnerons la communauté de Saint Martin de Porres, il nous a invités à être un exemple dans l'adoration eucharistique, en célébrant dignement la Sainte Eucharistie et en préparant soigneusement nos homélies ; bien plus il nous a conviés à être la figure de Jésus-Christ par notre propre vie. De manière bien particulière, il adressé cette demande à l'administrateur paroissial, le Père Francesco. Ensuite, l’évêque a présidé le rite d'entrée du nouveau curé avec la profession de foi solennelle, le renouvellement des promesses sacerdotales et la délivrance de l'évangile, des clés du tabernacle, de l'étole pourpre du sacrement de pénitence, des huiles sacrées et des registres des sacrements.
 
Avant la bénédiction finale, l'évêque a laissé la parole au Père Jorge Enrique, provincial de Colombie, qui a présenté la spiritualité montfortaine à travers les paroles de la «Prière Embrasée» de notre Fondateur : « Qu’est-ce que je vous demande ? Des hommes libres ». La messe s'est terminée par un hymne au Père José Luis Sandoval qui commençait cette nouvelle mission, le jour de son cinquantième anniversaire de vie sacerdotale.
 
Après la messe, il n'a pas été possible de prolonger la fête en raison de la pandémie, mais l'affection de la communauté s'est exprimée à travers le don de paniers remplis de fruits et de nourriture.
 
Que l'intercession de Sainte Marie de Guadalupe et de notre saint Fondateur, Saint Louis-Marie de Montfort, ouvrent notre mission apostolique.
 
 
Equipe missionnaire des Montfortains au Mexique







0
critiques
Retourner au contenu