Message of the Superior General

Go to content
SG 22-2019
Ñaña (Pérou), le 19 mars 2019

 
Fête de Saint Joseph, époux de la Vierge Marie
Lettre aux Frères Montfortains

 
Grand salut fraternel à toute la Compagnie de Marie en la fête de Saint Joseph époux de la Vierge Marie.
 
À l'occasion de la « Mission continentale de l'Amérique latine, les Caraïbes et l'Amérique du Nord », le Conseil général est actuellement au Pérou. De là, j'envoie ce message spécial aux « Frères coadjuteurs ». C'est une lettre très simple, ce n'est pas un document d'étude, encore moins une thèse de spécialisation. Il s'agit des mots qui viennent du cœur. Je ne vais pas traiter ici la problématique d'une activité spécifique d'un Frère. C’est pourquoi je demande à tout un chacun de se sentir concerné par cette lettre fraternelle.
 
Dans l’histoire de la Compagnie de Marie, les Frères ont été et sont encore aujourd’hui les protagonistes de l’évangélisation dans tous les lieux et dans divers types de mission. Au nom de toute la Congrégation, je voudrais exprimer mes sentiments de gratitude, offrir mes prières et reconnaître l’importance de la mission qu’ils remplissent pour l’Église, au nom de notre Congrégation.
 
Il est vrai que nous sommes tous appelés à être des « frères », c’est ce que disent l’Évangile et nos Constitutions. Le « frère coadjuteur » occupe une place particulière dans la mission de l'Église et dans la vie de la congrégation (RM 4 ; 5) et le « service des frères dans l'œuvre missionnaire est irremplaçable. Par leur témoignage de vie évangélique, leurs travaux professionnels et leur participation à des activités directement pastorales, ils contribuent à l’édification matérielle et spirituelle des Églises locales » (C 66). Serviteurs, amis et frères, ils laissent leurs empreintes des pas de missionnaires partout où ils passent.
 
Chacun d’entre eux a ses talents et ses charismes personnels tels que : catéchistes, entraîneurs, maçons, peintres, administrateurs, infirmiers, artistes, menuisiers, agriculteurs, etc. Certains travaillent à la campagne, d'autres dans la ville. Cependant, tous sont des missionnaires montfortains au service de l'évangélisation dans la simplicité de notre pauvre petite compagnie.
 
Aujourd'hui, les Frères sont au nombre de 43 dans la Compagnie de Marie. La moyenne d'âge est de 66 ans, et ils sont présents sur tous les continents. Par courrier séparé, nous vous ferons parvenir les statistiques. Je ne vous connais pas encore tous et j’ignore les activités spécifiques de chacun d’entre vous. Cependant, ce dont je suis sûr c’est que beaucoup d’entre vous sont au service des pauvres, des malades, des enfants et des jeunes et sont responsables d’importants projets dans le domaine social.  Par exemple que ce soit au Brésil, en Italie, ou au Pérou, partout où il y a une mission montfortaine, vous avez opté pour les exclus et vous avez choisi les marginalisés de la société comme vos amis. Comme Saint Louis Marie de Montfort, d'une manière, bien évidemment, différente de la réalité d'aujourd'hui, mais de façon très concrète, vous portez les pauvres sur vos épaules et criez : « Ouvrez à Jésus-Christ ». Je vous demande de continuer en ce sens, dans la mesure où votre santé et la volonté de Dieu le permettent. Avancez ! Allez au large ! Que Saint Joseph et la Vierge Marie continuent d’alimenter votre passion au service des pauvres.
 
J'invite tous les membres de la Compagnie de Marie à prier pour la vocation des Frères.  J'exhorte tous les responsables de l’animation vocationnelle à présenter la vocation du Frère comme un appel spécial de Dieu au service de notre Congrégation.
 
En cette fête de Saint Joseph, patron des Frères Montfortains, nous demandons que, par son intercession, la Compagnie de Marie ait plus de Frères au service de l’Évangile, selon notre charisme particulier.
 
Recevez, mes frères, mes sentiments de gratitude, mon amitié et comptez sur mes prières.


P. Luiz Augusto STEFANI, S.M.M.
Supérieur Général          


     
Back to content