Journées Mariales Montfortaines

Aller au contenu

Journées Mariales Montfortaines

Montfort Nouvelles
Publié par Paulo VICTORIA dans Portugal · 11 Novembre 2022
Tags: NUPOR927
[EN]  [ES]  [PT]



 
FATIMA, Portugal - Le 22 et 23 octobre, après la suspension dû au Covid 19, les Journées Mariales Montfortaines sont revenues. La rencontre organisée par les Missionnaires Montfortains, principalement par les Pères Carlos VIEIRA, Luís OLIVEIRA et Amílcar TAVARES, a eu lieu chez les Sœurs Conceptionnistes de Fátima.
 
Durant ces deux jours, environ 200 personnes, en plus de se familiariser avec la spiritualité de Saint Louis-Marie de Montfort, ont eu l'occasion de prier. L'organisation a cherché, dans la salle où se déroulaient les Conférences, à créer un environnement de proximité, un foyer domestique où habite la Sagesse. Outre les réflexions présentées par les conférenciers, il y a eu l'Adoration du Saint-Sacrement, le Rosaire dans les Chapelles des Apparitions le samedi et l'Eucharistie dominicale au Sanctuaire. C'est donc dans cette « Maison de la Sagesse », que se sont déroulés ces deux jours de partage et de prière, où les participants ont eu l'occasion d'interroger les conférenciers, voire de témoigner de leur vie.
 
Le premier jour, c'est Mgr. Rui VALÉRIO, SMM, qui a fait la première réflexion. Il a commencé par définir que « l'homme sage n’est pas celui qui n’a que le savoir et la connaissance ! C'est aussi celui qui le met en pratique». Il doit y avoir une correspondance entre ce qui est cru et ce qui est vécu. En ce sens, « Jésus-Christ est la Vraie Sagesse. Vrai Dieu et Vrai Homme». Pour cette raison, la sagesse chrétienne est différente de celle de la grecque, Sophia. « Cela ne vient pas de la nature. Elle vient d'En-Haut ! Plus riche que l'or ou les pierres précieuses. C'est la meilleure, le plus belle, la vraie et nous conforme au plan de Dieu. Jésus est la perfection et pour que nous soyons parfaits, nous devons mettre Christ à l'œuvre en nous, à travers nous.
 
Le Père Miguel QUISSOLA, SMM, est parti du diagnostic posé à la société occidentale. Il y a une crise d'identité culturelle. « Il y a une attirance vers l'Orient : le bouddhisme, l'hindouisme, etc. Les chrétiens font un syncrétisme. Ils mélangent tout parce qu'ils n'ont pas la connaissance du christianisme. Les chrétiens ne sont pas très éclairés». Il faut désirer la Sagesse et la spiritualité cherche cette union de l'Homme avec Dieu. La Sagesse que nous dit Montfort n'est pas l'accumulation de connaissances, mais l'intimité avec le Seigneur. « Désirer la Sagesse, c'est désirer Jésus-Christ ».
 
S'en est suivi un panel très intéressant de témoignages sur l'importance de la Consécration dans la vie. Interviennent : Maria Leonor CARNEIRO, pilote de ligne ; Maria Leonor GERALDES, secrétaire d'administration d'une agence de voyages ; Rebeca CALHEIROS, une Brésilienne de 19 ans qui étudie au Portugal ; et Manuel da FONSECA, Architecte.
 
Le Père Delfim AFONSO, SMM, est parti des Saintes Écritures et des documents de l'Église pour présenter la place de Marie dans le culte chrétien. «Nous ne sommes pas des Mariologues ou des Mariólaters. Pour nous, Marie n'est pas une idole. Nous sommes chrétiens ! Dans la spiritualité de Montfort, Marie est le moyen le plus facile d'atteindre Jésus, comme nous le dit Lumen Gentium au nº 62.
 
Le deuxième jour, Sœur Ângela COELHO, ASM, Vice-postulatrice de la cause de béatification et de canonisation de Sœur Lúcia de Jesus, a parlé de Saint Jean-Paul II et de sa relation avec le Message de Fatima. Elle était basée sur 3 dons qu'il offrit à Notre-Dame (le chapelet en 1982 ; l’aneau, en 1991 et la balle de l’attentat, en 2000) comme métaphore d'une vie donnée au Seigneur et à son Église, par le Cœur Immaculé de Marie. L'anneau a été offert par Stefan WYSZYŃSKI, primat de Pologne, en 1978, lorsque Jean Paul II a été élu pape. Dedans est gravé la devise « TOTUS TUUS ».
 
Après ces Réflexions, riches de message et d'expérience, ces Journées se sont terminées par la présentation de l'Association Marie Reine des Cœurs et le renouvellement de la Consécration Montfortaine de tous les participants.
 
En terminant, le Père Amílcar TAVARES, Supérieur de la Délégation des Montforains au Portugal, en plus de remercier tous les participants, a annoncé la poursuite des Journées l'année prochaine. Les commentaires qui ont atteint l'organisation ces jours-ci ont été très positifs.
 
 
Paulo VICTORIA
associé Monfortain










0
critiques
Retourner au contenu