Ouverture du nouveau noviciat dans la Délégation de l’Afrique Francophone

Aller au contenu

Ouverture du nouveau noviciat dans la Délégation de l’Afrique Francophone

Montfort Nouvelles
Publié par Equipe du Noviciat dans Africa Francophone · 25 Août 2022
Tags: NUAFF892
[EN]  [ES]



 
KINSHASA, RD Congo - Le 15 août 2022, en la Solennité de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie, nous avons reçu un don du Ciel, une grâce. C’était l’ouverture du nouveau noviciat dans la Compagnie de Marie. Une étape nouvelle de formation pour nous de la Délégation Générale de l’Afrique Francophone, 89 ans après l’arrivée de premiers Missionnaires pionniers en République Démocratique du Congo.
 
Cette ouverture du nouveau Noviciat a eu lieu à Kinshasa, Commune de Mont-Ngafula/Kimbondo dans le Diocèse de Kisantu. C’était au cours de la Messe présidée par le Père Supérieur Délégué, le Père Louis-Guelord ASEME, SMM. La nouvelle Maison a été dédiée à la protection maternelle de Marie, Notre-Dame du très saint Rosaire. En référence, sans doute, à l’intuition fondamentale et à l'importance toujours accordée au Rosaire par Montfort comme missionnaire et maître spirituel. Pour le Père de Montfort, le Rosaire marial a toujours été une école de formation, une école de foi, une école de conversion. Non seulement, il en a fait l'expérience, mais il a pu lire dans l’histoire même de cette prière mariale les fruits de vie évangélique et de sainteté qu'elle a produit chez les fidèles (cf. SAR, 1).
 
Au numéro 193 de l’ASE et qui correspond au n° 9 du SAR, saint Louis-Marie rappelle que le Rosaire « éclaire l'esprit, enflamme les cœurs et rend l'âme capable d'écouter la voix de la Sagesse, de goûter ses douceurs et de posséder ses trésors » et ajoute : « Pour moi je ne trouve rien de plus puissant pour attirer le Règne de Dieu, la Sagesse éternelle, au dedans de nous, que de joindre l'oraison vocale et la mentale en récitant le saint Rosaire et en méditant les 15 mystères qu'il renferme ». En proposant que notre Noviciat ait Marie pour patronne, notre désir ardent est de « nous mettre à l'école de Marie, pour nous laisser introduire dans la contemplation de la beauté du visage du Christ et dans l'expérience de la profondeur de son amour » (cf. Rosarium Virginis Mariae, 2).
 
Marie, paraphrasons Frédéric Ozanam, c’est un type qu’il faut s’efforcer de réaliser : comme elle-même a réalisé le type divin qui est le Christ ; C’est une vie qu’il faut continuer : comme le Seigneur a voulu avoir besoin de Marie pour porter Celui qui porte tout au monde, ce même Seigneur veut avoir besoin de nous aujourd’hui pour rejoindre nos frères/sœurs en humanité (cf, Vivre l’Eucharistie avec Marie, in L-M Grignion de Montfort, Le Livre d’or, Edition 2021, p.375); un cœur auquel il faut réchauffer son cœur; une intelligence où l’on doit chercher des lumières ; un modèle sur la terre et une protectrice au ciel qui mérite un double culte: celui d’imitation et d’invocation». Notre choix du nom peut se résume en cette grande invitation de notre Saint Fondateur, « Cœpit Jesus facere et docere (Ac 1,1). Imitons Jésus-Christ, qui a commencé par faire ce qu'il a enseigné », (SAR, 2) et nous deviendrons libres, capables de dire chaque jour, « Seigneur, où veux-tu que je te serve ?».
 
La cérémonie d’ouverture a connu deux moments significatifs : l’installation de père David GIAPUNDA, SMM, maître des novices, suivie de sa profession de foi et l’entrée au Noviciat des 9 postulants : Vincent, Yannick, Floribert, Jofred, Guellord, Adolphe, Justin et Trésor. Dans son homélie, à la lumière de textes du jour, le père Louis-Guelord nous invitait à l’espérance, à ne pas céder à n’importe quelle tentation comme la Vierge Marie « Dieu est plus fort que le dragon car, sa puissance écrase toutes les forces du mal. Le dragon malgré sa force, sa puissance n'a pas réussi à mettre fin au projet de Dieu ; n'a pas réussi à interrompre ou à être obstacle au projet de Dieu manifesté et réalisé par l’entremise de Marie ».
 
La Messe a connu une grande participation de la famille montfortaine : étaient présents le Noviciat de nos sœurs Filles de la Sagesse qui a animé la messe ; Frère Ruphin, Provincial des Frères montfortains de Saint Gabriel avec d’autres Frères, diverses Congrégations résidant au plateau de Kimbondo et des fidèles, les pères Frédéric et Jean-Paul, SMM.
 
Avant la bénédiction finale, nous avons suivi 2 messages importants : salutations et soutien du TRP Luiz Augusto STEFANI, SMM, Supérieur Général et son Conseil, et Père Felix Mabvuto PHIRI, SMM, Assistant Général chargé de l’Afrique-Madagascar. Nous avons terminé par le repas fraternel, bien présenté par le père Jean-Louis WENZA, SMM, Socius et économe du Noviciat. Merci, nous nous recommandons à vos prières et nous prions pour chacun de vous !
 
 
Equipe du Noviciat










0
critiques
Retourner au contenu