Montfort Nouvelles - Montfort Nouvelles

Aller au contenu

« Nous Pouvons Devenir Semblables à Dieu »

Montfort Nouvelles
Publié par dans Rome ·
Tags: NUGEN494
[EN]  [ES]


ROME - Hier, le 25 mars 2019, deux communautés de l’administration générale à Rome - la communauté des Frères Saint-Gabriel et celle des Missionnaires montfortains - ainsi qu'une communauté des Filles de la Sagesse de la Via Merulana, poursuivaient l'habitude de se réunir pour célébrer ensemble la fête titulaire de la Famille Montfortaine : l'Incarnation du Verbe divin. La convivialité vécue sans la présence du Frère John Kallarackal, car il était en Inde, et celle du père Luiz Augusto Stefani, parce qu'il était au Nicaragua, s'est déroulé à la curie générale des Missionnaires Montfortains.
 
Devant les reliques de saint Louis-Marie de Montfort et de la bienheureuse Marie-Louise de Jésus, nous avons prié pour la grande Famille Montfortaine, y compris des prières pour tous les laïcs associés, partenaires et collaborateurs dans nos œuvres missionnaires.
 
Avant l'offertoire, nous avons renouvelé notre consécration à Jésus par Marie dans le Saint-Esprit. C’est très beau parce que la consécration trouve son fondement biblique et christologique précisément dans ce mystère de l’incarnation défini par le Père par Montfort comme « le premier mystère de Jésus-Christ, le plus caché, le plus relevé et le moins connu » (VD 248). En fait, la consécration est le renouvellement de notre "oui" baptismal pour entrer dans la logique du plan de Dieu manifesté dans l'incarnation, c'est-à-dire la divinisation de l'homme. Comme l’a déclaré à juste titre St Hilaire de Poitiers: "Son humiliation est notre grandeur, sa dégradation est notre honneur ; d'un côté l'incarnation de Dieu et de l'autre notre renaissance en Dieu ».
 
Ce mystère qui est « un abrégé de tous les mystères » (VD 248) souligne également la place et le rôle de la Vierge Marie qui collabore avec le Saint-Esprit à cet « échange merveilleux » entre Dieu et homme comme souligne le Père de Montfort : « Celui qui Est a voulu venir à ce qui n'est pas et faire que ce qui n'est pas devienne Dieu ou Celui qui Est ; il l'a fait parfaitement en se donnant et se soumettant entièrement à la jeune Vierge Marie, sans cesser d'être dans le temps Celui qui Est de toute Éternité ; de même, c'est par Marie que, quoique nous ne soyons rien, nous pouvons devenir semblables à Dieu, par la grâce et la gloire, en nous donnant à elle si parfaitement et entièrement, que nous ne soyons rien en nous-mêmes et tout en elle, sans crainte de nous tromper » (VD 157).
 
L'une des principales figures de cette Liturgie est l'Ange Gabriel, qui a notamment inspiré le nom des Frères de saint Gabriel. L'Ange joue le rôle de pont de communication entre Dieu et l'humanité pour la réalisation du plan de Dieu. Cela doit également être notre identité.
 
 
P. Arnold Suhardi, SMM





--------------------




Aucun commentaire


Retourner au contenu